Dans son nouveau livre “Tout ce qui nous lie !” (Ed. Albin Michel), Sophie Davant (57 ans) revient sur son divorce avec Pierre Sled. L’animatrice de France 2 se confie notamment sur ce qui l’a petit à petit éloignée de son ex-mari.

A propos de


  1. Sophie Davant


  2. Pierre Sled

Ils ont longtemps été un couple-star du petit écran. Mais après 23 ans d’amour, et la naissance de deux enfants, Nicolas (27 ans) et Valentine (25 ans), Sophie Davant et Pierre Sled ont dit stop en 2012. Une séparation sans heurts mais avec de vrais moments de doutes pour la figure de France 2, parfois tiraillée par un sentiment de culpabilité. “J’y réfléchis souvent durant mes nuits d’insomnie, quand je me reproche d’avoir remis en question mes équilibres familiaux, confie-t-elle dans son livre Tout ce qui nous lie !, dont le dernier numéro de Gala publie les bonnes feuilles. Comme c’est douloureux et culpabilisant de devoir prendre, un jour, ce genre de décision !“.

Douloureux, certes, mais peut-être inévitable. Car malgré ses réticences, Sophie Davant avait aussi de multiples raisons de vouloir mettre fin à son mariage : “Ne me disait-il pas que je ne l’aimais pas comme il l’aurait souhaité, que je ne le soutenais pas suffisamment dans ses projets (il faut dire qu’il a une propension naturelle à l’autosatisfaction qui ne vous pousse pas à le couvrir de compliments…), qu’il me sentait souvent agacée ? (…) Je n’aimais pas la femme que j’étais devenue en face de lui… La femme agacée, impatiente, frustrée, dans le reproche et la critique, celle qui n’admirait plus suffisamment…”, se souvient-elle, regrettant de son côté s’être sentie “niée” et “pas considérée à (sa) juste valeur”.

Une relation fraternelle

Désormais célibataire, sans avoir renoncé à la vie à deux, celle qui a aussi été en couple avec Erik Orsenna après son divorce garde toutefois de bons rapports avec Pierre Sled, aujourd’hui amoureux de Barbara Ricevuto et installé à Rome. “On s’est toujours dit avec Pierre qu’on s’était quitté avant de s’insupporter, confiait-elle il y a quelques années. On ne s’en est jamais voulu, et on a réussi à installer tout de suite une formidable relation fraternelle, saine.

Crédits photos : Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet