Comme si filmer des scènes d’action aux quatre coins du monde (Norvège, Maroc, Angleterre et Etats-Unis) n’était pas assez difficile, Florence Pugh et Scarlett Johansson ont été obligées de travailler alors qu’elles étaient affectées par une pneumonie lors du tournage de Black Widow. C’est en tout cas ce qu’a révélé la réalisatrice du prochain blockbuster du MCU, Cate Shortland, dans une interview pour le magazine The Gentlewoman.

« C’était comme être dans l’armée. À la fin, Scarlett et sa co-star Florence Pugh tournaient toutes les deux alors qu’elles étaient malades avec une pneumonie. Mais sur le plateau, Scarlett était toujours de bonne humeur – et irrévérencieuse. Elle n’a aucune prétention, c’est pour ça que c’est super agréable de la côtoyer. Elle plaisante avec l’assistant ou le livreur ; il n’y a pas de hiérarchie. Elle apprécie les gens, et elle fait en sorte que les gens se sentent appréciés », a-t-elle expliqué.

Fin de l’attente

Prévu à l’origine pour une sortie en mai 2020, Black Widow a été repoussé à plusieurs reprises en raison de la pandémie de coronavirus. Mais cette fois-ci, Disney semble avoir décidé de s’en tenir à une date fixe : le géant du cinéma a annoncé que le film sortirait en parallèles en salles et sur Disney +, son service de streaming, le 9 juillet prochain. De quoi rassurer les fans de Marvel, qui attendent le retour de Natasha Romanoff depuis la sortie d’Avengers: Endgame en 2019.

Dans l’article de The Gentlewoman, Scarlett Johansson révèle par ailleurs qu’elle a failli ne jamais rejoindre l’univers des super-héros créé entre autres par Stan Lee et
Jack Kirby.  « L’idée même de nous voir tous ensemble dans nos costumes de super-héros semblait être un désastre. Pas un désastre, mais on se disait “Qu’est-ce que c’est ? Qu’est-ce que c’est ?” », a-t-elle expliqué, ajoutant qu’il a suffi d’une scène pour qu’elle comprenne que la sauce allait prendre : « Celle où nous nous tenons dans les décombres de Grand Central, pendant cette attaque d’extraterrestres, et nous sommes tous prêts, en mode : “C’est parti, ça y est”. Ils nous ont montré les images, et je pense que c’est à ce moment-là que tous, finalement, après six mois de tournage, nous nous sommes dit : “Oh, ça va marcher. Je pense que ça va marcher”. »

Le moins qu’on puisse dire c’est que la franchise Avengers a « marché », puisque Endgame est devenu le premier film de l’histoire du cinéma à dépasser la barre des 2 milliards de dollars de recette au box-office.

Source: Lire L’Article Complet