Sara Arfaoui, la jolie brune aux yeux clairs, récemment aperçue dans "Les Princes et les Princesses de l’Amour" sur W9, n’est plus un coeur à prendre ! La jolie tunisienne de 25 ans, qui vit en Italie, a retrouvé l’amour dans les bras d’un célèbre joueur de footballeur qui défend les couleurs du maillot de Manchester City…

Les fans de télé-réalité ont l’an dernier, fait la connaissance de Sara Arfaoui, dans l’émission “Les Princes et les Princesses de l’Amour”. Venue en tant que prétendante pour séduire, Mathias, le prince anonyme de la saison, la jolie brune aux yeux clairs avait finalement basculé dans le clan des “Princesses” aux côtés d’Alix, Beverly ou encore Julia Morgante. Et si Sara avait eu un coup de cœur pour Julien, leur idylle n’a malheureusement pas duré, notamment à cause de la distance puisque la jeune femme vit en Italie où elle est animatrice télé.

Et quelques mois après cet échec amoureux, Sara a finalement retrouvé l’amour ! Sur Instagram déjà, la bombe aux origines tunisiennes avait insinué que son cœur est pris mais qu’elle préfère rester discrète pour le moment. Mais l’exposition avec son chéri qui est aussi très connu, a finalement engendré la révélation de leur idylle au grand public.

Le compte Instagram “Family2foot” qui suit la vie des footballeurs du monde entier vient en effet de partager des photos de Sara durant un week-end en amoureux avec son chéri…. le footballeur allemand, d’origine turque, İlkay Gündoğan qui joue dans l’équipe de Manchester City. Sur les clichés en question, l’animatrice / candidate de téléréalité de 25 ans et le sportif de 30 ans s’affichent plus amoureux que jamais sous le soleil de Portofino, une île italienne réputée pour ses décors idylliques. Né en Allemagne où il a grandi, İlkay Gündoğan a signé en 2016, un contrat de quatre ans avec Manchester City, pour une valeur de 25 millions d’euros.

https://www.instagram.com/p/CPwMwO7HlnV/

Une publication partagée par Family2foot2 (@family2foot2)

Rendez-vous juste au-dessus pour découvrir toutes les photos !

ES

Source: Lire L’Article Complet