À l’heure où Marilyn Manson est accusé d’agressions sexuelles par cinq femmes, nos confrères du Monde se souviennent mercredi 3 février 2021 d’un entretien accordé par le rockeur au magazine Rolling Stone. Au cours de cette interview glaçante, le musicien avait confessé posséder le squelette “d’une enfant de 4 ans“.

Restez informée

Depuis ses débuts dans la musique, Marilyn Manson choque les États-Unis avec ses textes provocants, son allure très sombre et ses nombreuses frasques sur scène. On se souvient notamment du choc provoqué par l’un de ses spectacles au cours duquel il avait brûlé des pages de la Bible devant les spectateurs. Lors de ses interviews accordées aux médias américains, Brian Hugh Warner de son vrai nom aime également choquer. Dans un contexte où Marilyn Manson est accusé par cinq femmes d’agressions sexuelles, nos confrères du Monde se sont souvenus mercredi 3 février 2021 de l’un de ses entretiens accordé au magazine américain Rolling Stone.

Celui dont le nom de scène fait référence à l’actrice Marilyn Monroe et au gourou Charles Manson se félicitait de posséder plusieurs squelettes, quatre précisément, dont celui d’une enfant de 4 ans. Autre confidence pour le moins étrange : il affirmait faire l’amour au moins cinq à dix fois par jour avec ses conquêtes, mais jamais nu. En effet, il prend le soin de garder une partie de ses vêtements pour s’enfuir au cas où sa maison brûlerait. “Dans un entretien au magazine américain Rolling Stone, il déclare alors faire l’amour au moins cinq à dix fois par jour en gardant une partie de ses vêtements, au cas où sa maison prendrait feu. On lui prête une collection d’objets nazis et de masques en peau humaine, ce qu’il nie. Il possède en revanche plusieurs squelettes, dont celui d’une enfant de 4 ans”, écrivent nos confrères.

Marilyn Manson licencié de sa maison de disques

Des révélations qui refont aujourd’hui surface à la suite des révélations d’Evan Rachel Wood et d’autres femmes accusant le chanteur de violences sexuelles. Ces dernières ont brisé le silence sur les réseaux sociaux lundi 1er février 2021. L’actrice phare de la série Westworld avait déjà accusé l’un de ses petits-amis (Marilyn Manson, donc) pour ce motif, sans en dévoiler le nom jusqu’à ce jour. “Le nom de mon agresseur est Brian Warner, connu par le monde entier sous le nom de Marilyn Manson. Il a commencé par gagner ma confiance quand j’étais adolescente et m’a maltraitée durant des années”, écrivait-elle, suivie par quatre autres ex-conquêtes du rockeur.

Un souvenir douloureux datant de la période au cours de laquelle elle était en couple avec Marilyn Manson, soit de 2007 à 2011. Elle poursuit son travail de reconstruction. “J’en ai fini de vivre dans la peur des représailles. Il m’a lavé le cerveau et manipulée pour que je me soumette. Je veux dénoncer cet homme dangereux et les nombreuses industries qui l’ont laissé faire, avant qu’il ne ruine d’autres vies. Je suis aux côtés des nombreuses victimes qui ne seront plus silencieuses”. Marilyn Manson, présumé innocent jusqu’au jugement de cette affaire, a été licencié par sa maison de disques, lundi 1er février.

Source: Lire L’Article Complet