Le prince Harry et Meghan Markle ont décidé de quitter la famille royale pour la Californie. Mais le Duc de Sussex a regretté de ne pas être en Angleterre pour l’anniversaire de la reine pour une raison particulière.

Harry d’Angleterre

Le Prince Harry et Meghan Markle ont quitté l’Angleterre pour les Etats-Unis depuis plus d’un an. Ils ont donc également quitté la famille royale. Une décision très lourde de sens que le Duc de Sussex a notamment expliqué dans son documentaire “The me you can’t see“. En effet, l’homme de 36 ans était en détresse émotionnelle, et d’après lui, sa famille n’a rien fait pour l’aider. “Je pensais que ma famille aiderait, mais chaque demande, avertissement, quoi que ce soit, a été accueilli dans un silence total, une négligence totale” , a-t-il déclaré.

Il s’est notamment porté volontaire pour subir une EDMR (Eye Movement Desensitization and Reprocessing, ndlr), qui consiste à aider les patients à vivre avec une expérience traumatisante. “L’EMDR est toujours quelque chose que je voulais essayer et c’était l’une des variétés de différentes formes de guérison que j’étais prêt à expérimenter. Je n’aurais jamais été ouvert à cela si je n’avais pas fait le travail et la thérapie que j’ai pratiqués au fil des ans” , avait-il confié.

Le couple s’est brillamment entendu”

Mais malgré tout, le Prince Harry regrette de ne pas avoir pu assister au week-end d’anniversaire de la reine d’Angleterre au château de Windsor. Mais ce n’est pas parce qu’il ne pourra pas revoir sa famille. Il s’agit d’une toute autre raison. Le Président américain et sa femme étaient invités. Le duc de Sussex entretient une relation spéciale avec l’épouse du président Joe Biden, le Dr Jill Biden, 70 ans. Les deux seraient liés depuis plusieurs années. Harry a rencontré le Dr Biden pour la première fois lors d’une réception pour les soldats blessés à Washington, aux États-Unis, lorsque son mari était vice-président de Barack Obama, selon The Sun. Ils se sont depuis rencontrés lors de plusieurs événements.

Le couple s’est brillamment entendu malgré l’écart d’âge de 33 ans, à tel point que le vice-président de l’époque, Joe Biden, a admis: “Elle a passé trop de temps avec le prince Harry.” , a déclaré Angela Levin, auteur d’un livre sur le prince Harry. Harry regrettera sans aucun doute de ne pas être à Windsor lorsque la reine accueillera le couple le 13 juin.” , conclut-elle.

Source: Lire L’Article Complet