Ajoutez cet article à vos favoris en cliquant sur ce bouton !

Invité sur le plateau de Morandini Live, jeudi 25 juin 2020, pour évoquer son départ de l’émission Affaire Conclue, Pierre-Jean Chalençon a raconté comment il s’est retrouvé à l’anniversaire de Jean-Marie Le Pen avec Dieudonné.

  • Pierre-Jean Chalençon
  • Sophie Davant

“Je voulais que mon rôle évolue, cela n’a pas évolué.” C’est avec ces mots que Pierre-Jean Chalençon a expliqué son départ de l’émission phare de France 2 présentée par Sophie Davant, Affaire Conclue, après avoir passé une “année difficile” entre une rupture sentimentale et la mort de son père pendant la crise du Covid-19. Un départ qui a aussi pour cause les récentes polémiques le concernant. En effet, outre une polémique sur un tweet à propos de la chanteuse Line Renaud, le célèbre collectionneur français, connu pour son amour de Napoléon Bonaparte – son surnom n’est autre que “L’Empereur” -, a déclaré avoir été invité à l’anniversaire de l’ex-Président du Front National Jean-Marie Le Pen, lors duquel il a pris une photo avec… l’humoriste (très) controversé Dieudonné. Pierre-Jean Chalençon commence d’abord par se justifier : “Je ne partage absolument pas les idées de Dieudonné. Vendredi, j’ai fait Les Enfants de la télé avec Laurent Ruquier et il y avait Elie Semoun. Je vais à un anniversaire où il y avait plein de gens et je le vois, qui me voit, et il me dit ‘Je t’adore, je te regarde à la télévision’, je lui réponds ‘C’est drôle, on a fait des photos hier avec Elie.’ Et il m’a demandé de faire une photo. J’ai fait une photo comme j’en fais des dizaines tous les jours et je n’ai pas vu le mal. Honnêtement, je n’ai pas réfléchi, j’ai fait une connerie. Je l’assume. Totalement […] C’était par rapport à Elie que j’avais vu la veille. Je n’ai pas réalisé.”

“Pour moi, Le Pen, c’est un monstre de l’histoire de France”

Ne souhaitant pas révéler, au début, de quel anniversaire il s’agissait, Jean-Marc Morandini lui lance : “Vous dites que vous étiez à un anniversaire, c’était l’anniversaire de Jean-Marie Le Pen…” Pierre-Jean Chalençon avoue alors : “Oui, tout à fait. Vous savez, moi, j’aime l’Histoire, j’aime Napoléon, j’aime l’histoire de France et pour moi, Le Pen, c’est un monstre de l’histoire de France. Ce type-là, il n’a plus de mandat, il n’a plus rien, il a 92 ans, si je ne le rencontre pas aujourd’hui, je ne vais pas le rencontrer dans cinq ans. Moi, j’ai des projets d’émissions, je prépare des émissions d’art avec Catherine Barma sur l’actualité, la politique, j’ai plein de choses à faire…” Et d’ajouter, en précisant qu’il ne partageait pas les idées de Jean-Marie Le Pen et de Dieudonné : “Je n’ai peut-être pas réalisé mais en même temps, je ne partage pas ça […] Je reçois tout Paris, je suis le mec le plus gentil du monde ! Et puis je suis de la jaquette, si demain ces gens-là arrivent au pouvoir je serais le premier à passer à la casserole.”

“Je ne suis pas antisémite, moi ! J’ai une mezouzah à la maison”

Lorsque Jean-Marc Morandini lui rappelle les propos (condamnés) de Jean-Marie Le Pen et de Dieudonné, il tranche : “Le passé, c’est le passé. Moi je suis quelqu’un qui aime l’Histoire, j’adore l’Histoire… Pour moi c’est de l’histoire moderne, contemporaine. Donc je suis allé à cet anniversaire, voilà, c’est tout. C’était une connerie, une grosse connerie.” Quelques minutes plus tard, l’animateur craque et fond en larmes en évoquant à nouveau le sujet. “Bien sûr que j’ai de la peine. C’est horrible quand on vous traite d’antisémite… Je ne suis pas antisémite, moi ! J’ai une mezouzah à la maison, mes meilleurs amis sont Jean-Michel Cohen, Julien [Cohen] qui est un copain […] et depuis 24 heures, on ne dit que des saloperies. C’est horrible ! En plus je suis gay, je suis homosexuel, je lutte contre l’homophobie… A un moment, il faut arrêter, quoi ! C’est très méchant, de dire des choses pareilles. Je suis un amuseur, je suis un persifleur, moi. Je n’ai rien demandé. Cela me touche au plus profond de mon coeur.” Et de conclure : “J’ai fait des conneries, je les assume. De toute façon, les réseaux sociaux sont devenus aujourd’hui les grands gouvernants du monde.”

A lire aussi : Pierre-Jean Chalençon pousse un coup de gueule contre le gouvernement

Nos meilleurs conseils chaque semaine par mail pendant 2 mois.
En savoir plus

Source: Lire L’Article Complet