Magali Berdah n’a d’yeux que pour ses enfants. La chroniqueuse de Touche pas à mon poste l’a encore prouvé en postant ce samedi 1er mai une photo des plus mignonnes avec deux de ses filles.

Magali Berdah

Magali Berdah a tout réussi ! Agent d’influenceurs la plus connue de France grâce à son agence Shauna Events, elle est aussi une des chroniqueuses régulières de l’équipe de Cyril Hanouna. Mais la femme d’affaires réputée est également une maman qui s’inquiète beaucoup pour ses enfants, la prunelle de ses yeux.

Alors que l’agent des starlettes de télé-réalité avouait recevoir très régulièrement des flots de critiques quant à ses prises de positions à la télévision ou sur les réseaux sociaux, elle fait aussi les frais des mésaventures de ses clients très connus du public eux aussi.

On me créé des polémiques, des fausses histoires. Les gens ne savent pas les conséquences que ça peut avoir sur les enfants.“, confiait-elle en décembre dernier, visiblement très touchée par le fait que certains haters s’en prennent à ses filles.

Mère de trois enfants, Magali Berdah ne cache pas la difficulté de voir ses enfants souffrir à son grand désespoir de son choix de carrière. “Cela peut aller jusqu’à des menaces de mort. Il n’y a pas très longtemps, on a fait croire à ma fille que son père n’était pas son père. Ça me rend triste“, expliquait-elle.

Une mère prête à tout

Pour protéger ses enfants, la chroniqueuse de Touche pas à mon poste a même décidé d’attaquer quiconque s’en prendrait à ses enfants. Depuis tout va pour le mieux pour la mère de famille qui a décidé ce samedi 1er mai de poster quelques photos avec une partie de sa petite tribu.

En effet, c’est à Dubaï qu’on la retrouve dans le désert avec deux de ses filles Shauna et Victoria. “Ma plus grande fierté … un amour indescriptible !! Mon sang ! Ma vie ! Ma passion ! Mon univers … celles pour qui j’irais au bout du monde !! sans limite !” a-t-elle posté en légende de la publication. Avec ce bel hommage, Magali Berdah prouve encore une fois que l’amour d’une mère n’a pas de limites.

Retrouvez la publication de Magali Berdah ici

Source: Lire L’Article Complet