Suzanne Lindon, la fille de Sandrine Kiberlain et Vincent Lindon, a tout récemment fêté son 21ème anniversaire. Pour l’occasion sa mère a publié un tendre cliché à ses côtés sur sa page Instagram.

Sandrine Kiberlain

Certains l’ont peut-être oublié mais Sandrine Kiberlain et Vincent Lindon ont incarné l’un des couples les plus glamours du cinéma français. La première fois qu’il se sont rencontrés, c’était en 1993 sur le tournage du film L’irrésolu, réalisé par Jean-Pierre Ronssin. Entre eux, la magie avait tout de suite opéré. “C’est drôle, pour tous les hommes qui ont compté, je suis tombée amoureuse au premier regard. Comme foudroyée. Et parfois, ça ne m’arrangeait pas…”, avait expliqué l’actrice dans les colonnes de Vanity Fair. Une belle union dont était née une petite Suzanne en 2000, soit trois ans avant leur séparation. Depuis, celle qui n’était qu’une petite fille a sacrément grandi. En effet elle a tout récemment célébré son 21ème anniversaire. Sa célèbre mère n’a donc pas résisté à l’envie de lui rendre hommage sur ses réseaux sociaux. “Ma chance“, a-t-elle écrit sous un cliché d’elle enlaçant tendrement sa fille, qui n’était qu’une enfant à l’époque où la photographie a été prise.

Qui est Suzanne Lindon ?

A 21 ans, Suzanne Lindon fait la fierté de ses parents. Il faut dire que tout comme eux, elle a choisi de se diriger vers le cinéma. A seulement 15 ans elle a ainsi écrit son premier long-métrage, Seize printemps, sélectionné au festival de Cannes. “J’ai toujours voulu jouer dans des films mais j’avais besoin de me sentir légitime. Je savais que le seul moyen pour moi d’accepter un premier rôle était de l’écrire pour moi-même. De cette façon, si j’échouais, je serais la seule à blâmer. J’avais donc besoin d’un rôle et d’un film”, avait-elle confié dans les colonnes de Variety. Car contrairement à d’autres enfants de stars, Suzette Lindon a toujours refusé de surfer sur la notoriété de ses parents.

Rien n’aurait pu rendre plus fière sa mère Sandrine Kiberlain, qui ne tarit pas d’éloges à son égard. “Elle a tout mené toute seule : écrire, réaliser, chercher les financements, jouer… Je suis très admirative. C’est une telle fierté pour un parent de voir son enfant se donner les moyens de vivre sa passion. Jamais son père et moi n’avions fait cela : jouer dans un film que l’on a écrit et réalisé. Nous avons redécouvert Suzanne, elle nous a surpris”, avait-elle concédé auprès de Vanity Fair. Les chiens ne font pas des chats…

https://www.instagram.com/p/CNmzC_HnHeL/

A post shared by Sandrine Kiberlain (@sandrinekiberlain)

Source: Lire L’Article Complet