Faustine Bollaert a partagé des images du tournage de sa prochaine émission “Les temps changent”, où on peut la voir “inscrustée” digitalement dans les archives d’une émission de Jean-Luc Delarue, ce qui a bouleversé la journaliste.

Une visite impromptue dans le passé. Faustine Bollaert a partagé son émotion ce lundi 13 septembre sur Instagram, au cours d’un tournage particulièrement chargé symboliquement. L’animatrice s’est vue “incrustée” dans une archive de l’émission “Ça se discute“, présentée à l’époque par Jean-Luc Delarue, pour les besoins de sa nouvelle émission, “Les Temps changent“, qui sera diffusée en novembre sur France 2. À l’image, grâce à la magie de la technique, Faustine Bollaert partage le plateau de l’émission avec son présentateur. On la voit ainsi assise dans un des fauteuils des invités, pendant que Jean-Luc Delarue s’entretient avec ses invités.

Il y a des «incrustes» plus émouvantes que d’autres…“, commente la journaliste, en adressant également ses “pensées” à l’équipe de Réservoir Prod, la société de production de Jean-Luc Delarue. C’est cette même société qui produisait “Ça se discute“, mais qui est également derrière “Ça commence aujourd’hui”, l’émission quotidienne présentée par Faustine Bollaert sur France 2 depuis 2017.

Un passage de relais virtuel entre Jean-Luc Delarue et Faustine Bollaert ?

https://www.instagram.com/p/CTw031Nog0B/

A post shared by Faustine Bollaert (@faustinebollaert)

Mais pourquoi une telle remontée dans le temps ? “Les temps changent“, la future émission de Faustine Bollaert, s’inscrit justement dans la droite lignée de “Ça se discute“, comme l’avait indiqué Stéphane Sitbon-Gomez, le directeur des programmes de France Télévisions en juillet : “On travaille avec Faustine Bollaert sur un programme testimonial construit dans la même veine que ‘Ça se discute’, le tout donc sur des sujets sociétaux.L’idée de l’émission est d’aborder un thème de société, – ici la pédocriminalité et l’enfance abusée -, et notamment de voir “de quelle manière ce sujet de société a évolué, explique Faustine Bollaert dans Télé Star. Le crochet par ‘Ça se discute‘ paraissait donc incontournable, comme un passage de relais virtuel, mais qui ne perd rien de son intensité.

Crédits photos : Pierre Perusseau / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet