Dimanche 25 juillet 2021, Alessandra Sublet a publié cinq photos sur Instagram, vêtue d’une petite robe noire très sexy. Si ses amis du petit écran l’ont couverte de compliments, des internautes ont trouvé l’animatrice très amaigrie.

  • Alessandra Sublet

Une série de photos qui fait jaser… Dimanche 25 juillet 2021, Alessandra Sublet a donné de ses nouvelles à ses fans sur Instagram avec cinq photos d’elle vêtue d’une somptueuse petite robe noire. Si ses 300 000 abonnés ignorent pour quelle occasion l’animatrice, qui vient tout juste de sortir son premier libre J’emmerde Cendrillon, avait sorti cette petite perle du placard, ils ont été nombreux à commenter sa silhouette. Et malheureusement pour la maman de Charlie et Alphonse, ce n’est pas une grande première… Souvent attaquée sur son corps ou l’apparition de ses rides, la journaliste de quarante-quatre ans a trouvé la parade : l’humour ! Alors que certains la soupçonnaient d’anorexie, Alessandra Sublet a sorti sa meilleure carte en commentaire.

Alessandra Sublet “anorexique” ? Sa réponse hilarante

En effet, en commentaire, l’un des internautes s’est inquiété de voir son animatrice amaigrie : “Limite anorexique… ne pas basculer !! Ou alors, ce sont les photos qui font ça ?”, peut-on lire. Si le commentaire en question a reçu de nombreuses réponses incendiaires, l’ex-femme de Clément Miserez, elle, a préféré répondre avec humour, le tout accompagné d’un émoji mort de rire : “Un bon McDo et ça repart !” Un commentaire (évidemment) “liké” par des dizaines d’internautes mais aussi critiqué aussitôt : “Oh non pas un McDo, il y a tellement meilleur !”, a répondu l’un d’eux.

Chaque été, Alessandra Sublet a pour habitude d’inonder son compte Instagram de photos en bikini ou au bord de la plage. Cette année, l’animatrice s’est montrée plus discrète… Serait-ce lié aux nombreuses critiques sur son physique qui apparaissent sous chacune de ses photos ? Ce n’est pas impossible. En juillet 2020, elle avait mis les points sur les “i” en réponse à l’un de ses détracteurs : “Mes rides sont le reflet d’une vie et j’ai appris à les aimer. C’est la vraie vie (…) Je ne cherche pas à être parfaite en toutes circonstances, c’est moi et le sourire est là quand même”. Qui s’y frotte, s’y pique !

https://www.instagram.com/p/CRtWBIKN7Ym/

A post shared by Alessandra Sublet (@alessandra_sublet)

Source: Lire L’Article Complet