Ce jeudi 8 juillet, lors de son passage sur le plateau de BFMTV, Patrick Pelloux a poussé un coup de gueule à propos de la vaccination.

La situation sanitaire ne s’améliore pas. Et Patrick Pelloux en est bien conscient. Invité sur le plateau de BFMTV ce jeudi 8 juillet, le professionnel de santé a poussé un coup de gueule au sujet de la vaccination. Le praticien avait déjà lancé un appel pour qu’un maximum de personnes se fassent vacciner lors de son passage dans les Grandes Gueules sur RMC le mercredi 7 juillet. Pour lui, la situation est vraiment critique.

Face aux personnes sceptiques au vaccin contre la Covid-19, Patrick Pelloux réagit en disant “qu’il y a quand même quelque chose de pays de riche là, d’accord !” Il a également rappelé qu’il y a “des pays où le vaccin n’est pas gratuit.” Tout en soulignant qu’en France les doses de vaccin ainsi que les tests PCR sont accessibles à tous, “alors que dans plein de pays, c’est 180 à 250 euros.” Selon le praticien, il est impensable de dire : “non, on ne va pas se faire vacciner.”

Patrick Pelloux pessimiste sur la situation sanitaire

Ce n’est pas la première fois, ni la dernière fois que l’urgentiste du Samu de Paris s’emporte au sujet du vaccin. Au micro de RMC, il avait déjà prédit en accord avec les suppositions d’Olivier Véran, une 4e vague de contamination : “Il faut tout faire pour qu’on ne reconfine pas parce qu’on en a ras-le-bol du confinement !” Le praticien a également pointé du doigt la stratégie vaccinale déployée par le gouvernement. Il regrette qu’elle se soit faite par tranche d’âge. Mais pour autant, Patrick Pelloux est en accord avec le gouvernement sur l’obligation de vacciner les soignants : “quand je soigne, si vous venez me voir, ce n’est pas pour que je vous rende malade.” Les choses sont dites.

Crédits photos : Blondet Eliot/ABACA

Autour de

Source: Lire L’Article Complet