Dans le podcast Royally Us, les spécialistes de la royauté d’Us Weekly Molly Mulshine et Christina Garibaldi s’interrogent sur la possibilité pour Meghan Markle de revenir au Royaume-Uni, même pour le baptême de Lilibet Diana.

Le doute persiste. Face à la possibilité d’organiser le baptême de la fille de Meghan Markle et du prince Harry Lilibet Diana au Royaume-Uni, certains observateurs de la vie royale doutent que la duchesse de Sussex mette un pied dans le pays dans les mois à venir. C’est la position tenue par la spécialiste de la famille Christina Garibaldi, dans le podcast “Royally Us” du magazine Us Weekly ce mercredi 8 septembre : “Je ne pense pas que Meghan va se rendre là-bas de sitôt“, affirme-t-elle.

Pour moi, ils vont essayer de garder tout cela pour eux, pour leur vie privée. Qui sait, ils ont peut-être déjà célébré le baptême, parce que nous n’avons vu aucune photo, ou même aperçu Meghan du tout.”, a ajouté la correspondante d’Us Weekly. “Je ne sais pas si j’y crois, à cette histoire” a-t-elle renchéri. D’autant que, pour l’autre hôtesse du podcast, Molly Mulshine, un baptême au Royaume-Uni serait effectué par l’Archevêque de Canterbury, Justin Welby, qui a célébré celui de leur fils aîné Archie, ainsi que leur mariage.

Des retrouvailles gênées avec l’Archevêque de Canterbury

Meghan Markle avait dévoilé en mars lors de son interview avec Oprah Winfrey avoir épousé le prince Harry trois jours avant la date officielle, dans une cérémonie privée, ce qu’avait démenti l’archevêque de Canterbury. L’Archevêque a dit que cela ne s’était pas passé comme cela, et il est à la tête de l’Église d’Angleterre. Cela pourrait rendre le processus un peu embarrassant à mon sens, de revenir et de faire baptiser leur fille au sein de l’Église d’Angleterre.“, a indiqué Molly Mulshine.

Dans une interview avec le journal italien La Republicca, Justin Welby avait en effet réaffirmé que le mariage légal était bien celui qui s’était déroulé le samedi 19 mai 2018. Toutefois, il avait souligné qu’il ne parlerait pas de “ce qui a pu se passer lors d’autres rendez-vous.” “Si n’importe qui d’entre vous parle à un prêtre, vous vous attendez à ce que cette conversation reste confidentielle. Cela ne compte pas vraiment, qui est mon interlocuteur. J’ai eu un certain de nombre de rendez-vous, à la fois privés et religieux, avec le duc et la duchesse avant leur mariage.” avait déclaré le prêtre.

Crédits photos : Backgrid UK/ Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet