Comme toutes les mamans, Amel Bent est débordée et s’emmêle parfois les pinceaux. Ce mercredi 11 novembre, la chanteuse a fait une gaffe avec ses filles qu’elle a partagée, hilare, sur les réseaux sociaux.

Toutes les mamans se reconnaîtront dans la bourde commise par Amel Bent, ce mercredi 11 novembre. Alors qu’elle emmenait ses filles à l’école comme tous les matins, puisque les établissements scolaires restent ouvertes pendant cette période de confinement, la chanteuse s’est rendue compte que personne n’était présent… puisque ce 11 novembre est un jour férié, en raison de l’armistice, qui a mis provisoirement fin aux combats de la Première Guerre mondiale. Une date symbolique qui était complètement sortie de la tête d’Amel Bent, qui a immédiatement partagé sa mésaventure sur les réseaux sociaux. “J’ai honte, j’ai honte. J’ai oublié que c’était férié, j’ai préparé mes filles, on a été jusque devant l’école. Je ne comprenais pas pourquoi la gardienne ne m’ouvrait pas la grille, personne ne me répondait quand j’appelais“, a-t-elle confié à ses abonnés dans une story, légendée “Maman complètement à l’ouest“.

Une honnête gaffe qui a visiblement parlé à beaucoup de papas et de mamans, puisque l’épouse de Patrick Antonelli a par la suite publié un message en remerciant ceux qui avaient partagé avec elle leurs propres expériences de parents têtes en l’air.

Une maman très dévouée

Merci à tous les parents qui m’envoient des messages depuis ce matin en me disant soit qu’ils ont eux aussi amené leurs enfants à l’école ce matin, ou qu’ils les ont réveillés par réflexe, ou que ça leur est déjà arrivé par le passé. Ca fait plaisir de pas se sentir seule à être complètement à la ramasse certains jours“, a-t-elle conclu sur sa page. Une bonne dose d’humour de la part de la jurée de The Voice, qui a toujours placé ses deux filles Sofia (âgée de 4 ans) et Hana (âgée de 3 ans), au cœur de ses priorités.

Crédits photos : CYRIL MOREAU / BESTIMAGE

Source: Lire L’Article Complet