Globe-trotteurs dont la vie s’organise de part et d’autre de l’Atlantique depuis plusieurs années, Victoria et David Beckham auraient contracté la maladie en mars, dans le plus grand secret. Problème, ils auraient eu le temps de faire de nombreuses allées et venues avant de s’en rendre compte.

Leur secret n’aura tenu que quelques mois. David et Victoria Beckham auraient en effet attrapé le coronavirus en faisant la fête à Los Angeles, en Californie, début mars, a révélé Page Six, le lundi 7 septembre. Une contamination qu’ils auraient choisi de ne pas révéler au grand public. Retour quelques mois en arrière… À l’époque, le duo se rend dans la cité des anges, afin d’assister à un match du nouveau club de David Beckham, l’Inter Milan FC, contre le Los Angeles FC.

“Ils serraient des mains et embrassaient des fans”

Tous deux assistent, par la suite, à «des événements huppés pour se faire un réseau, car David assurait des fonctions promotionnelles», a expliqué une source anonyme au magazine américain. Avant de poursuivre : «Ils serraient des mains, embrassaient des fans et les officiels de divers clubs.» À l’issue de leur séjour, la légende du football et la créatrice de mode décident de rentrer en Angleterre, afin de célébrer les 21 ans de leur fils ainé, Brooklyn.

Une somptueuse fête est organisée et de nombreuses célébrités sont présentes, comme le rappeur Stormzy, ou encore l’ex-Spice Girl Emma Bunton. Le confinement n’est, à ce moment, pas encore d’actualité, et le couple Beckham profite de l’instant. Le duo repart ensuite aux États-Unis, passe une semaine à Miami, et assiste à d’autres événements mondains. Un quotidien trépidant, très vite assombri par la menace d’une possible contamination au coronavirus. Victoria Beckam et son mari commencent à ressentir quelques symptômes. Ils décident de rentrer en urgence dans leur manoir des Cotswolds, en Angleterre.

«C’est un au revoir pour nous, nous rentrons chez nous pour être placés en quarantaine, a révélé Orlando Bloom dans une story publiée sur son compte Instagram, le jeudi 12 mars. Mais (…) au moins je rentre à la maison, aux États-Unis. Bonne chance à tous, prenez soin de vous et placez-vous en quarantaine.» L’acteur de 43 ans a ainsi dû rentrer chez lui après que le tournage de la série Carnival Row, basé à Prague et Dubrovnik, a été suspendu. (Tokyo, le 24 novembre 2019.)

Cara Delevingne a, tout comme Orlando Bloom, été contrainte de quitter le tournage de la série Carnival Row, par peur d’une propagation du coronavirus. (Paris, le 25 février 2020.)

Katy Perry a, quant à elle, dû quitter l’Australie après y avoir donné une série de concerts. La chanteuse de 35 ans, enceinte de six mois, a été placée en quarantaine durant 24 heures, dans l’hôtel où on séjourné Tom Hanks et son épouse Rita Wilson, contaminés par le coronavirus. Puis s’est envolée pour les États-Unis. (Melbourne, le 10 mars 2020.)

La reine Elizabeth II avait dû arborer des gants lors d’une cérémonie de remise de décorations, le mardi 3 mars, pour éviter un contact trop rapproché avec ses convives. Une première depuis le début de son règne. (Londres, le 25 février 2019.)

“Elle était pétrifiée”

Une fois rentré au Royaume-Uni, le couple se confine dans sa résidence britannique. Seul bémol, une grande partie des équipes du clan est testée positive. Des gardes du corps, des chauffeurs et des assistants personnels sont alors contaminés, dont «deux d’entre eux très gravement», affirme un proche du couple au média américain The Sun. Victoria Beckham, paniquée à l’idée que sa famille propage le virus, établit un confinement strict pour le clan, et ce, pendant plus de deux semaines. «Elle était absolument pétrifiée qu’ils puissent être des super-propagateurs et a fait tout ce qu’elle pouvait pour minimiser tous les risques futurs», a conclu le témoin anonyme.

Une fois remis, David et Victoria Beckham restent en contact avec les membres de leur équipe qui ont été le plus affectés et leur envoient des «petits colis de médicaments». Après un confinement dans leur manoir à la campagne, Victoria et David Beckham décident de passer l’été en Grèce et en Italie, avec toutes les précautions sanitaires cette fois-ci. Ils préfèrent par ailleurs annuler la fête prévue pour les 18 ans de leurs fils Romeo et se font régulièrement tester. Ils jurent désormais qu’on ne les y reprendra plus.

Source: Lire L’Article Complet