Au micro de Léa Salamé sur France Inter ce samedi 3 juillet, Marion Cotillard a fait des confidences à cœur ouvert sur le harcèlement sexuel dont elle a été victime dans le cadre de son métier d’actrice.

Ce samedi 3 juillet sur France Inter, dans son émission intitulée Femmes puissantes, Léa Salamé a donné la parole à Marion Cotillard. Au micro de notre consœur, la comédienne est revenue sur le harcèlement sexuel dont elle a été victime au cours de sa carrière. “Je pense qu’il y a très peu d’actrices et même de femmes qui n’ont pas subi une agression ou une quelconque violence de la part de l’homme”, a-t-elle affirmé, estimant avoir su “se protéger assez pour que ça ne tourne pas trop mal” dans sa vie.

  • N'oubliez pas les paroles : Nagui et Fabien Haimovici taquinent un candidat qui chante particulièrement faux

    Télé Loisirs

  • Line Renaud : 5 infos à connaître

    Télé Loisirs

  • Kev Adams : sa vie privée

    Télé Loisirs

  • Ladji Doucouré ruiné : l'ancien sportif raconte son calvaire

    Télé Loisirs

  • Sylvie Vartan se confie sur ses "angoisses" en avion

    Télé Loisirs

  • Thierry Moreau voit bien Cyril Hanouna en observateur politique de la campagne présidentielle

    Télé Loisirs

  • Exclu. Fort Boyard : le comédien Mamadou Haidara (Lupin) se frotte à Cyril Gossbo !

    Télé Loisirs

  • Benoît Poelvoorde : son anecdote inattendue sur le tournage de Podium

    Télé Loisirs

  • Vin Diesel n'a pas toujours eu ce look…

    Télé Loisirs

  • Yakoi en audiodescription du 3 au 9 juillet ?

    Télé Loisirs

  • Anne Roumanoff fait des adieux plein d'humour pour le dernière de Ça fait du bien

    Télé Loisirs

  • Jim Morrison : The End – 2 juillet

    Télé Loisirs

  • Nolwenn Leroy revient sur son passage à la Star Academy

    Télé Loisirs

  • Poly – 2 juillet

    Télé Loisirs

  • Doria Tillier embarrassée par une question sur Marina Foïs

    Télé Loisirs


  • N'oubliez pas les paroles : Nagui et Fabien Haimovici taquinent un candidat qui chante particulièrement faux
    N'oubliez pas les paroles : Nagui et Fabien Haimovici taquinent un candidat qui chante particulièrement faux


    Télé Loisirs


  • Line Renaud : 5 infos à connaître
    Line Renaud : 5 infos à connaître


    Télé Loisirs


  • Kev Adams : sa vie privée
    Kev Adams : sa vie privée


    Télé Loisirs

VIDÉO SUIVANTE

Une actrice qui était prête à “s’abandonner” pour des rôles

Marion Cotillard a révélé qu’à un certain degré”, elle n’a pas su dire non”, de peur de voir des portes se fermer sous son nez, notamment lors “de castings”. “Dans un contexte de travail, on m’a demandé de faire des choses… J’étais dans cette croyance qu’une actrice, c’est quelqu’un qui s’abandonne et qui est dans le don de soi”, a-t-elle enchaîné, en faisant référence à ses rapports avec l’ancien réalisateur Jean-Claude Brisseau, qui avait été condamné en 2005 à un an de prison avec sursis et 15 000 euros d’amende pour harcèlement et agressions sexuelles sur des comédiennes.

“J’ai eu cette force, qui vient je pense de la pureté et de la simplicité de ce que j’ai reçu dans mon enfance et puis du parcours aussi que j’ai eu face à d’autres agressions, qui n’étaient pas liées au métier”, a développé la compagne de Guillaume Canet. Pour elle, travailler dans le septième art est “difficile” et “ambigu”, étant donné que “c’est un métier où le désir de l’autre est presque fondamental, pour nous permettre de nous exprimer”.

Harvey Weinstein, un homme de pouvoir plein de “mépris”

Au cours de l’entretien avec l’animatrice radio, Marion Cotillard a évoqué son expérience au côté d’Harvey Weinstein. “À chaque fois que j’ai travaillé avec lui, ça ne s’est pas hyper bien passé, même si c’est un homme que je respectais”, a expliqué celle qui n’a, heureusement, pas été harcelée sexuellement par le producteur, comme d’autres de ses consœurs. “Il avait un certain pouvoir et un certain mépris de certains réalisateurs (…) Moi, j’ai travaillé avec lui sur des films où il a été très vite en désaccord avec les metteurs en scène et ça a été très douloureux”, s’est-elle souvenue, en révélant qu’elle “savait qu’il avait un problème”, sans forcément “prendre la mesure de ce qu’il a pu faire subir aux femmes qu’il a agressées”.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias

Source: Lire L’Article Complet