Si Netflix a connu un grand succès en diffusant la série Narcos, la plateforme doit désormais faire face au fils d’un baron de la drogue, qui a annoncé jeudi 2 septembre 2021 sur une radio colombienne sa décision de poursuivre la société en justice.

Restez informée

Plateforme de streaming numéro 1 sur le marché de la vidéo à la demande, Netflix peut se targuer de diffuser certaines des séries les plus populaires au monde. La plateforme est notamment à l’origine de Lupin, avec Omar Sy dans le rôle-titre, et vient de mettre en ligne la première partie de la toute dernière saison de La Casa de Papel. Alors que le service de SVOD a récemment augmenté le prix de ses différents abonnements en France, ses dirigeants vont prochainement devoir faire face à un procès intenté par le fils d’un baron de la drogue colombien. En effet, William Rodriguez, qui est le fils de Miguel Droguez Orejuela, un ancien baron du Cartel de Cali, a annoncé le jeudi 2 septembre 2021, sur une radio colombienne, son intention de poursuivre Netflix en justice, comme l’a relayé Le Parisien.

Par cette action, William Rodriguez vise directement l’une des séries les plus populaires de Netflix : Narcos. Selon lui, la plateforme s’est rendue coupable d’avoir donné une vision “irréaliste” de sa famille à travers cette fiction. Le fils de Miguel Droguez Orejuela a indiqué qu’il va lancer “toutes les procédures judiciaires nécessaires, pour que la série, produite par la chaîne de télévision colombienne Caracol Television, soit suspendue. William Rodriguez estime que les 60 épisodes de cette fiction, intitulée El Cartel de la Sapos, El origen en version originale, sont d’un “irréalisme total“, étant donné qu’ils s’inspireraient de l’histoire du célèbre clan Rodriguez Orejuela.

Netflix : William Rodriguez réclame réparation “pour tous les dommages et préjudices moraux

Concrètement, la série, qui ne sera pas diffusée sur Netflix en Colombie, met en scène l’itinéraire de “deux modestes frères de Cali“, qui vont “devenir des barons de la drogue“. Pour sa défense, la plateforme de streaming américaine affirme qu’il s’agit en réalité d’une “œuvre de fiction, et que les faits retranscrits à l’écran sont “le fruit de l’imagination des scénaristes“. Cependant, Caracol Televisión Internacional indique pour sa part que cette série est “basée sur des faits réels“, qui concernent “les chefs du redoutable cartel de Cali“. Voilà donc pourquoi William Rodriguez n’a aucun doute quant à au fait que la production ait “violé son intimité familiale“. Le fils de Miguel Droguez Orejuela compte ainsi demander réparationpour tous les dommages et préjudices moraux” causés par “les inventions de ce dessin animé“.

Source: Lire L’Article Complet