Jeudi 29 avril 2021, Stéphanie a réussi à battre Baptiste, le maestro en titre depuis jeudi 6 avril 2021 dans N’oubliez pas les paroles. La candidate du jour, qui gagne sa vie en tant que détective privée, a fait une belle frayeur à Nagui…

  • Nagui

Baptiste a dit adieu aux téléspectateurs de N’oubliez pas les paroles jeudi 29 avril 2021. Le maestro, qui multipliait les victoires depuis ses débuts dans l’émission mardi 6 avril 2021, est reparti avec 160 000 euros. C’est Stéphanie, la deuxième candidate du jour, qui a réussi à battre Baptiste sur la chanson Nuit magique de Catherine Lara. “Je ne sais pas si je me suis trompé par fatigue, déconcentration ou abus de confiance. J’ai fait une erreur vraiment bête sur le refrain”, a-t-il confié à Femme Actuelle dans une interview publiée le soir de sa défaite. Stéphanie, qui avait révisé 800 chansons, ne s’est pas trompée…

Avant de commencer à chanter, la candidate n’a pas échappé aux traditionnelles questions de Nagui, qui tente toujours d’en savoir plus sur les challengers du jour. L’animateur a ainsi appris que la jeune femme gagnait sa vie en tant que détective privée ! Un métier insolite qui lui a inspiré beaucoup d’interrogations : “Le système de détective privé c’est des planques ? Des appareils photo? C’est pour essayer de quoi ? De voir dans le monde du commerce, de l’industrie ? Ou généralement c’est la vie privée et les flagrants délits de tromperie ?”, lui a-t-il demandé, avec beaucoup de curiosité.

La grosse frayeur de Nagui

Pour s’amuser à lui faire peur, Stéphanie a tenté une petite blague : “Déjà je fais bien mon boulot parce que vous n’avez jamais remarqué que je vous ai déjà suivi…”, a-t-elle lancé, taquine. Nagui a tout de suite rétorqué “Bah non…”, avant de lui faire savoir qu’il n’avait absolument rien à se reprocher : “Mais alors je suis tellement peinard, allez-y, suivez moi !”, a-t-il répondu. Sa compagne l’actrice Mélanie Page, dont il est fou amoureux, n’a donc aucun souci à se faire à ce niveau-là…

Après cette touche d’humour, Stéphanie a accepté d’en dire plus sur son quotidien pas comme les autres : “Non, on fait un peu de tout ! Je travaille pour des particuliers comme pour des professionnels,donc on a effectivement une part de planque, on a de la recherche administrative aussi pas mal… En fait c’est un métier qui est très vaste et qui n’est pas bien connu…”, a-t-elle expliqué.

Source: Lire L’Article Complet