Le prince Philip est décédé le 9 avril 2021. La famille royale britannique tenait à ce que le duc de Sussex apprenne cette nouvelle officiellement et non pas par les médias. Un officier a été envoyé par l’ambassade chez le prince Harry pour lui annoncer cette tragédie.

Harry d’Angleterre

Prince Philip

Philip Mountbatten, duc d’Édimbourg, mari de la reine Élisabeth II et époux royal britannique ayant vécu le plus longtemps, est décédé le 9 avril 2021 à l’âge de 99 ans. Un communiqué affirme qu’il est “mort paisiblement“, à deux mois de son 100ème anniversaire. Ses funérailles ont eu lieu à la chapelle Saint-Georges du château de Windsor le 17 avril 2021. C’est dans ce même château d’Angleterre que le père du prince Edward est décédé. Si toute la famille royale a pu être avertie de cette tragédie, ce fut plus compliqué pour le prince Harry.

En effet, le petit-fils du défunt se trouvait dans son nouveau domicile à Los Angeles avec sa femme Meghan Markle. Avec les huit heures de décalage horaire, l’incident qui s’est produit vers 9h du matin en Angleterre, a eu lieu pour les amoureux vers 1h du matin en Californie. L’ambassade a tenté de joindre le duc de Sussex à plusieurs reprises mais sans succès. Et afin qu’il n’apprenne pas cette nouvelle par les médias, le représentant de l’ambassade aurait appelé le département du shérif à Santa Barbara pour demander qu’un officier soit envoyé au domicile du duc dans le quartier exclusif de Montecito. Le prince Harry a finalement été mis au courant par un policier qui est venu toquer à son domicile. Il s’est donc rendu ensuite aux funérailles, sans Meghan qui était enceinte.

Une relation familiale compliquée

Dans son documentaire The Me You Can’t See produit avec Oprah, le père d’Archie confie qu’il était réticent à l’idée de revoir sa famille après un an. En effet, il accuse la famille royale d’une négligence totale envers lui, et notamment de la part de son père qui l’aurait beaucoup fait souffrir. “Ceux qui entourent la reine et le prince Charles sont absolument stupéfaits par ce qui s’est passé. C’est une question de confiance, et honnêtement, tout cela ne tient qu’à un fil pour le moment. Personne dans les cercles du Palais n’a autre chose que de la sympathie pour le traumatisme et la vie troublée d’Harry, mais il est contrarié et gêné de le partager dans une émission de télévision internationale.” , raconte une source proche du palais de Buckingham au Daily Mail.

Source: Lire L’Article Complet