Sur Twitter, Sat, l’un des membres de la Fonky Family a annoncé le décès de Karima, seule et unique femme du groupe de rap originaire de Marseille.

Le monde du rap est en deuil. Ce mercredi, le rappeur Sat, membre de la Fonky Family, a annoncé sur Twitter la disparition de Karima, qui fut l’une des membres du groupe marseillais. “Elle était la voix féminine des Bad Boys de Marseille, écrit l’artiste dans son tweet. Karima, merci pour ce refrain légendaire. Et tout le reste. Repose en paix.” Accompagné de son message de tristesse, Sat a partagé quelques secondes du refrain de Bad Boys de Marseille, l’un des tubes du groupe, dont faisait partie Akhénaton, sorti en 1995.

Si la cause de son décès est encore inconnue, sur les réseaux sociaux, la tristesse et la stupéfaction sont de mise. “Oh non ! Je ne savais pas qu’elle nous avait quittées !, lance une internaute. Des milliers de filles d’une époque se sont identifiées à elle ! Repose en paix belle Karima.” D’autres se souviennent d’elle dans le morceau entêtant qu’est Bad Boys de Marseille. “J’ai tellement écouté ce son en boucle quand j’étais gamin, écrit un twittos. Ça fait bizarre. Repose en paix.”

Elle était la voix féminine des Bad Boys de Marseille.
Karima, merci pour ce refrain légendaire…et tout le reste.
Repose en paix🖤 pic.twitter.com/8MKUmcsubd

“Ça s’est terminé froidement”

La chanteuse avait intégré la Fonky Family au milieu des années 1990. Mais elle avait fini par s’éloigner du groupe de la citée Phocéenne. Dans l’Abcdr du son, Sat racontait la raison de son départ. “Le truc c’est que depuis qu’on avait pris un virage plus dur, elle avait de plus en plus de mal à trouver sa place dans l’équipe, jusqu’au moment où on s’est rendu compte que c’était plus la peine…, expliquait le rappeur. Ça s’est terminé froidement. Elle a voulu arrêter le chant pour se mettre au rap, mais ça ne collait pas”.

Article écrit en collaboration ace l’Agence 6Medias

Crédits photos : Capture d’écran/@SatdelaFF

Source: Lire L’Article Complet