Lundi 6 septembre 2021, Jean-Paul Bemondo est mort à l’âge de 88 ans. Il laisse derrière lui la dernière femme de sa vie, Carlos Sotto Mayor, avec qui il avait déjà eu une belle romance dans les années 1980.

  • Jean-Paul Belmondo

Le monde du cinéma est en deuil. Lundi 6 septembre 2021, Jean-Paul Belmondo a rendu son dernier souffle. Son avocat, Michel Godest, a fait part de la terrible nouvelle à l’Agence France-Presse. C’est auprès de la dernière femme de sa vie, Carlos Sotto Mayor, qu’il s’est laissé partir. Il filait le parfait amour dans les bras de la chanteuse brésilienne de 20 ans de moins que lui depuis plusieurs mois. Seulement, les deux artistes n’étaient pas des inconnus l’un pour l’autre puisqu’ils avaient déjà partagé une belle romance dans les années 80. Pendant six ans, Bébel et la chanteuse ont formé un couple mythique. Mais leurs activités respectives avaient eu raison de leur relation. De plus, selon les informations relayées par Gala, Jean-Paul Belmondo ne supportait plus le tempérament survolté de sa compagne ainsi que sa jalousie.

Un duo de feu

Un tempérament jaloux jusqu’à l’extravagance que je mets sur le compte des mœurs d’Amérique du Sud où les femmes surveillent, à juste titre, leur homme avec l’attention d’un contrôleur aérien sur les munitions d’un avion militaire américain.” Ce sont d’ailleurs par ces mots que le comédien décrivait la dernière femme de sa vie dans son autobiographie, Mille vies valent mieux qu’une, sortie en 2016. La principale intéressée n’avait pas nié avoir eu parfois un comportement excessif. “Je regardais de près“, avait-elle lâché sur le plateau de Touche pas à mon poste, en mars 2020.

Jean-Paul Belmondo et Carlos Sotto Mayor ont joué dans des films ensemble

Preuve que l’amour triomphe toujours, ils se sont finalement retrouvés il y a près d’un an. Durant leur dernière année ensemble, les amoureux s’étaient lancés dans la réalisation d’un scrapbook (un album) dans lequel ils retracent les souvenirs de leur vie l’un sans l’autre. Lors de leur première idylle, ils s’étaient donné la réplique dans les films Joyeuses Pâques ou encore Le Solitaire. Avant de retrouver l’un de ses premiers amours, Carlos Sotto Mayor avait fait sa vie au Brésil puis aux Etats-Unis.

Source: Lire L’Article Complet