Dans les colonnes de “France dimanche”, paru le vendredi 22 mai 2020, Michèle Mercier s’est confiée sa retraite pas vraiment reposante, à 81 ans. Cancer de la peau, fracture des deux pieds, abandon de son animal, décès de sa soeur… de difficiles épreuves.

La vie n’est parfois pas tendre et peut ressembler à celle des Orphelins Baudelaire. Des malheurs qui en attirent d’autres, Michèle Mercier connaît bien. Dans les colonnes du dernier numéro de France dimanche, la légendaire Angélique, marquise des anges a raconté tous ses malheurs, à commencer par son cancer.

J’ai été très malade. Et à peine remise d’un méchant cancer de la peau, voilà que je me fracture les deux pieds ! En glissant bêtement chez moi l’an dernier, je me suis cassé la figure et un pied. Du coup, hospitalisation, opération, rééducation durant de longs mois, car je n’arrivais plus du tout à marcher, et à peine rentrée chez moi, voilà que je me fracture l’autre pied. Donc retour à l’hôpital et rebelote. (…) J’avais pourtant enlevé tous mes tapis pour ne pas que ça arrive, et bien c’est quand même arrivé“, a-t-elle expliqué.

Aujourd’hui confinée dans son domicile cannois avec une aide-soignante qui l’aide à remarcher, elle se réjouit que plusieurs animaux (un écureuil et des tourterelles) viennent lui rendre visite. “Avant de tomber malade, j’avais un chien, un petit bichon si mignon, que j’ai malheureusement été obligée de rendre, car je ne pouvais plus m’en occuper. Si vous saviez comme ça m’a fendu le coeur”, déplore Michèle Mercier à France dimanche.

“J’ai eu des malheurs dans tous les sens”, reconnaît l’actrice de 81 ans. “Le dernier étant la perte de ma soeur il y a quelques mois. Je suis aussi anéantie par toutes ces choses que j’apprends quand j’allume la télévision“, poursuit Michèle Mercier, qui dit avoir été “laissée tomber” par le cinéma.

Désormais, elle compte ses amis du show-biz sur les doigts d’une main. “Beaucoup sont partis. Jean-Paul Belmondo, qui loue chaque été une maison dans la région, vient au moins une fois ou deux déjeuner chez moi. Je lui fais des spaghettis à la carbonara qu’il adore. Mais à part lui, je ne vois pas. Je n’ai jamais eu beaucoup de copines“, a-t-elle ajouté.

Retrouvez l’interview de Michèle Mercier dans le dernier numéro de France dimanche.

Source: Lire L’Article Complet