À quelques mois de l’élection présidentielle américaine, Melania Trump se retrouve une nouvelle fois sous le feu des critiques pour avoir entrepris des travaux d’envergure à la Maison Blanche. Pourtant, la Première Dame n’aurait pas vraiment eu le choix, comme le révèle The Express.

À la fin du mois de juillet, Melania Trump annonçait un plan de réaménagement de la roseraie de la Maison Blanche. Une décision qui avait fait grincer des dents bon nombre d’Américains, agacés par ces travaux à quelques mois seulement de l’élection présidentielle. Il faut dire que les rénovations entreprises par la First Lady ont souvent été pointées du doigt par les médias outre-Atlantique, et ce, alors même qu’elles lui ont parfois été imposées, comme le détaillent nos confrères de The Express.

À l’instar de Brigitte Macron, contrainte de faire des travaux à l’Élysée, dont certaines pièces laissaient à désirer, l’épouse de Donald Trump a dû opérer quelques changements à son arrivée à Washington. Les tissus muraux de la Red Room, abîmés par le soleil ont ainsi dû être remplacés, tout comme les meubles de la Blue Room. En ce qui concerne la Green Room, Melania Trump, soucieuse de faire des économies, a eu l’astucieuse idée de retourner les draperies, particulièrement usées, pour offrir un vent de fraîcheur à la pièce qui sert de salle à manger au couple présidentiel.

Melania Trump, très “reconnaissante”

La Première dame, dont la “glam room” installée pour parfaire son image avait fait les gros titres, a également dessiné un tout nouveau tapis pour la salle de réception diplomatique, l’une des pièces les plus impressionnantes du bâtiment conçue spécialement pour recevoir des hôtes de marque.Ces salles doivent toujours avoir l’air parfaites et quand elles sont vraiment défraîchies, il faut faire ces travaux, a justifié Stewart McLaurin, président de la White House Historical Association, au Time.

Des rénovations que Melania Trump considère pour sa part comme un véritable honneur. “Notre famille est reconnaissante de vivre dans ce symbole de l’histoire de notre pays, mais nous sommes encore plus honorés de jouer un rôle dans la restauration et la valorisation du monument sacré de notre pays“, confiait-elle à ce titre dans un discours officiel.

Crédits photos : WALTER / BESTIMAGE

Source: Lire L’Article Complet