Alors que les relations entre Meghan Markle et la famille royale sont plus tendues que jamais, la duchesse de Sussex est sur le point d’envenimer un peu plus encore la situation, comme l’ont révélé nos confrères de Hello ! ce mercredi 19 août.

Exilés dans une somptueuse villa dans le quartier de Montecito, à Santa Barbara, Meghan Markle et Harry semblent décidés à aller de l’avant. Désireux de percer à Hollywood, le couple multiplie les prises de parole, quitte à parfois embarrasser la famille royale qui, à des milliers de kilomètres, n’a d’autre choix que de ronger son frein. Ce jeudi 20 août, la duchesse de Sussex a d’ailleurs prévu, une fois n’est pas coutume, de jouer avec les nerfs d’Elizabeth II, comme le révèle Hello !

L’ancienne actrice, qui multiplie les faux pas diplomatiques, aurait en effet l’intention de prendre la parole ce jeudi 20 août à l’occasion du centième anniversaire du 19ème amendement qui a permis aux femmes de pouvoir voter aux États-Unis. Une commémoration virtuelle organisée par The United State of Women et When We All Vote qui a pour but de “célébrer les femmes de couleur qui se sont battues pour que le droit de vote devienne une réalité pour TOUTES les femmes, et rappeler le besoin d’étendre le droit de vote aux communautés marginalisées“. Une prise de parole qui apparaît comme un cailloux dans la chaussure de la famille royale, dont les membres ont interdiction de se mêler de politique.

Quand Meghan Markle évoque Harry, privé de droit de vote

Une règle dont Meghan Markle a déjà fait fi par le passé. Il y a quelques jours, la duchesse a même évoqué le cas d’Harry, et des autres membres de la famille royale pour appuyer son propos. Mon mari, par exemple, n’a jamais pu voter. Et je pense qu’il est très intéressant de se rappeler que le droit de vote n’est pas un privilège, c’est un droit.

Plus encore, dans les colonnes de Marie Claire, l’ancienne actrice, que ses amis accusent de snobisme, a annoncé son intention de voter aux présidentielles américaines qui se tiendront en novembre prochain. “Je sais ce que c’est d’avoir une voix et je connais aussi le sentiment d’en être privée,” s’est-elle justifiée. Pas sûr que la Firme apprécie…

Crédits photos : Backgrid UK/ Bestimage

Source: Lire L’Article Complet