L’ancienne Miss France Marine Lorphelin s’est confiée dans les colonnes de Public, au sujet de sa relation avec son compagnon, mais pas que…

Sa bonne humeur est contagieuse : chaque jour, Marine Lorphelin partage son quotidien à ses plus de 600 000 followers sur Instagram, en se voulant, à chaque fois, authentique, sincère et pleine d’esprit. Mais cette semaine, l’ancienne Miss France est allée plus loin en se confiant sur sa vie privée, sans tabou, à nos confrères du magazine Public.

⋙ Marine Lorphelin splendide en bikini sous le soleil de Martinique (PHOTO)

Quand on lui demande à quel âge a eu lieu son premier baiser, elle ne fait pas de langue de bois. “Vers 11 ou 12 ans. Avec les garçons, j’étais du style à oser, j’ai eu des amourettes très jeune.” En même temps, elle ne devait pas avoir de mal à faire chavirer les garçons, car elle était déjà belle comme un cœur. Mais aujourd’hui, Marine a grandi, et elle est casée. Son amoureux Christophe vit malheureusement loin d’elle en Nouvelle-Calédonie.

⋙ Marine Lorphelin partage une bonne nouvelle à ses fans !

Elle en dit plus sur cette relation à distance. “Avec Christophe qui vit en Nouvelle-Calédonie, ce n’est pas simple de conjuguer vie perso et amoureuse avec une vie professionnelle bien remplie, mais on y arrive. On se soutient mutuellement, on s’encourage et on fait tout pour passer des bons moments quand on se retrouve.” Il faut dire que cela fait plusieurs années qu’ils sont ensemble, leur couple est donc solide pour surmonter cette distance.

⋙ “Je me suis sentie agressée dans mon intimité” : le témoignage accablant de Marine Lorphelin à propos de #balancetonporc (VIDEO)

Mais ils ne vont pas rester à l’autre bout du monde éternellement, l’ancienne Miss France pense peut-être à déménager. “Peut-être, j’y réfléchis, on verra.” En tout cas, elle n’est pas fermée aux projets d’avenir, car quand on lui parle d’enfant, elle répond sans détour : “J’ai très envie de fonder une famille, d’avoir des enfants, mais chaque chose en son temps, ça viendra plus tard.

Source: Lire L’Article Complet