La députée Danièle Obono a attaqué sur Twitter “ceux qui instrumentalisent la lutte des femmes en Iran”, en les invitant à “manger leurs morts”. Des propos qui ont fait réagir le plateau d’“Estelle Midi” sur RMC.

Séisme sur la Toile. Ce lundi 3 octobre, la députée Nupes Danièle Obono a fait usage de son compte Twitter pour évoquer l’actuel soulèvement des femmes en Iran : “Bonjour à tous et toutes ! Sauf aux gens qui instrumentalisent la lutte des femmes en Iran contre l’oppression pour insulter et disqualifier la lutte des femmes en France contre l’oppression. Ceux-là : mangez vos morts.” Une expression pointée du doigt par Estelle Denis lors de son émission du jour Estelle Midi diffusée sur RMC : “Personne ne parle comme ça, surtout pas les députés !

C’est hallucinant”, “inacceptable”… l’ensemble des invités présents sur le plateau se sont joints à l’indignation de l’ancienne compagne de Raymond Domenech. Même constat sur le réseau social à l’oiseau bleu où une partie de la classe politique a pesté contre ce langage indigne d’une élue, selon plusieurs messages. “Quand une députée Nupes parle comme une racaille… Jaurès doit se retourner dans sa tombe !” a fustigé le Sénateur des Bouches-du-Rhône, Stéphane Le Rudulier. “Ces propos de Danièle Obono sont inqualifiables et surtout indignes de la fonction de député de la Nation. La Nupes ne cesse d’être dans une course insupportable à la surenchère outrancière et démagogique. La politique mérite mieux que cela”, a écrit de son côté le conseiller départemental des Alpes-Maritimes Éric Ciotti.

🚨 "Mangez vos morts" : le tweet de Danièle Obono choque sur le plateau de EstelleMidi pic.twitter.com/T7PmzLTtpd

« Mangez vos morts » : Ces propos de Danièle Obono sont inqualifiables et surtout indignes de la fonction de député de la Nation.

La NUPES ne cesse d’être dans une course insupportable à la surenchère outrancière et démagogique.

La politique mérite mieux que cela. pic.twitter.com/FhbUve34dN

>> PHOTOS – Estelle Denis, Céline Dion… Leurs enfants sont de vrais champions

Quand Danièle Obono suscite la polémique

Il y a quelques années de cela, en 2017, Danièle Obono s’était déjà retrouvée au cœur d’un scandale. Celle-ci avait défendu le titre “Nique la France” du groupe ZEP, sorti en 2010, et dont l’interprète avait été mis en examen pour “injure publique” et “provocation à la discrimination, à la haine ou à la violence”. Invitée de l’émission Les grandes gueules (RMC), la députée de Paris avait déclaré qu’elle l’avait fait “pour défendre la liberté d’expression de ces artistes, parce que ça fait partie des libertés fondamentales.” Une justification qui avait alors laissé perplexe un invité du programme : “Vous semblez soutenir plus ‘Nique la France’ que ‘Vive la France’. Pour un député de la République, ça me paraît bizarre.

Article écrit en collaboration avec 6Medias

Crédits photos : Capture d’écran Estelle Midi

A propos de

  • Abonnez-vous à votre star préférée et recevez ses actus en avant première !

  • Estelle Denis

  • suivre plus de stars

Autour de

Source: Lire L’Article Complet