Qui seront les chanceux, autorisés à se pencher sur le berceau royal de Lilibet Diana Mountbassen-Windsor ? Après la naissance de la fille de Meghan Markle et du prince Harry, les rumeurs commencent à courir sur les noms des futures marraines de l’enfant.

Par son prénom, elle s’inscrit dans une lignée prestigieuse de femmes. Le choix des marraines pourrait renforcer l’aura de prestige qui entoure déjà le berceau de Lilibet, la fille de Meghan Markle et Harry, née ce vendredi 4 juin. D’après des proches du couple, les personnalités auxquelles ont pourrait faire appel les Sussex pour guider leur fille à leurs côtés rivalisent de prestige : d‘Oprah Winfrey à Beyoncé.

Omid Scobie, journaliste et proche des Sussex croit savoir que Oprah Winfrey mène la liste : “Si un des parrains ou marraines est Oprah – et je ne dis pas que c’est le cas -, on peut comprendre qu’ils veuillent peut-être le garder pour eux, vu que le simple fait qu’Oprah ne fasse leur interview était assez controversé en soi.” Une hypothèse que relaie aussi un proche de Meghan Markle, qui confiait à Heat World début mai que le “rôle convoité” de marraine “était réservé” à Oprah, depuis l’interview-choc du mois de mars. Pour la duchesse de Sussex, la présentatrice serait ainsi la marraine idéale pour Lilibet. “Elle veut que sa fille soit entourée de modèles de femmes fortes, et Oprah correspond tout à fait à la description. Elle a été un vrai soutien pour elle et Harry depuis leur arrivée en Californie, et Meghan sait qu’elle peut se reposer sur elle, peu importe les circonstances.“, détaille cette même source.

Et de femmes fortes, Lilibet Diana ne manquera pas. Parmi les autres personnalités qui pourraient disputer le titre de marraine royale à Oprah, toutes le sont assurément. Proche d’Oprah Winfrey comme des Sussex, on murmure que la journaliste Gayle King pourrait être désignée également. La journaliste est devenue une proche du couple, et ne manque pas de rappeler régulièrement les tensions entre le mari de Meghan Markle et son prince de frère, notamment pendant les obsèques du Prince Philip. Tant et si bien que certains vont jusqu’à la surnommer “porte-parole” du couple.

Habituée à la compétition, une concurrente de taille à ces deux journalistes iconiques pourrait être Serena Williams. La joueuse de tennis entretient avec Meghan Markle une amitié depuis plusieurs années, et a assisté au mariage du couple en 2018. Meghan Markle a de nombreuses fois soutenu la joueuse sur les courts, et celle-ci a su rendre la pareille, défendant vivement Meghan pendant la tempête. “Je suis si fière de toi, que tu sois si courageuse. Je sais que ce n’est jamais facile. Vous êtes forts tous les deux, toi et Harry”, avait-elle écrit sur les réseaux sociaux.

La liste des marraines sera-t-elle connue cette fois ?

Les Sussex avaient pu trouver du soutien chez la chanteuse Beyoncé. Une marque d’amitié qu’ils pourraient rendre, en plaçant leur fille sous le patronage de l’ex-Destiny’s Child, qui a rencontré le couple princier à Londres en 2019, lors de la première de la comédie musicale Le Roi Lion. Les Sussex pourraient également profiter de la naissance de Lilibet pour rendre hommage à une amie de longue date de l’ancienne actrice de Suits. Katharine McPhee, également actrice et ancienne candidate d’American Idol, devait être la marraine du premier-né des Sussex, mais n’avait finalement pas été retenue parmi les élus, même si la tradition royale permet aux enfants d’avoir au moins six parrains et marraines. Pour atteindre ce chiffre, ils pourraient demander au couple Clooney de fermer le cercle autour du berceau de Lilibet. George Clooney aura-t-il changé d’avis sur sa capacité à être un bon parrain? L’acteur avait plaisanté publiquement que le fait d’être né le même jour qu’Archie, mais que cette date de naissance commune ne faisait pas de lui “un bon parrain“.

Crédits photos : Agence / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet