En le voyant donner son allocution du lundi 12 juillet 2021, on n’imaginait pas qu’Emmanuel Macron avait l’esprit à la fête. Mais selon les informations du Monde en kiosque le mardi 13 juillet, le Président de la République a passé la soirée avec des parlementaires convaincus qui ont été ravis de discuter ou faire des selfies avec lui.

  • Emmanuel Macron

La soirée du lundi 12 juillet 2021 n’a pas été de tout repos pour Emmanuel Macron. Le chef de l’État s’adressait à 20 heures aux Français lors d’une allocution télévisée longue de 27 minutes, enregistrée quelques heures plus tôt depuis le Champ de Mars. Un discours des plus solennels, lors duquel l’époux de Brigitte Macron a listé les nouvelles mesures mises en place par le gouvernement pour lutter contre la Covid-19 et son variant Delta très contagieux : la vaccination obligatoire des soignants, la fin de la gratuité des tests PCR et le pass sanitaire étendu. C’est donc un véritable tour de vis que le chef de l’État a dû annoncer à l’heure où les Français vont devoir affronter une quatrième vague, probablement durant l’été. Mais si certains internautes ont eu du mal à cacher leur agacement, voire leur colère, les membres de la majorité présidentielle semblent avoir été séduits par les décisions autoritaires annoncées par Emmanuel Macron.

Star à domicile : Emmanuel Macron a invité des parlementaires à l’Élysée

Comme le relatait Le Monde le mardi 13 juillet 2021, Emmanuel Macron a convié à l’Élysée les parlementaires de sa majorité après son allocution télévisée. Nos confrères expliquent que le Président de la République “a tenté de motiver les élus macronistes après la lourde défaite des régionales et à neuf mois de la présidentielle”. Plusieurs solutions pour surmonter cette épreuve ont donc été proposées aux personnalités présentes qu’il a rejoint un peu avant 21 heures, comme “le porte-à-porte”, le tout souligné par un optimisme très affiché. “La majorité tient bon. Avec la violence des événements que nous avons connus, elle aurait pu craquer dix fois, mais non”, aurait ainsi affirmé le chef de l’État. Toujours selon les informations du Monde, c’est en territoire conquis que s’est exprimé Emmanuel Macron. Les parlementaires auraient “passé une bonne partie de la soirée dans la salle des fêtes de l’Élysée, à faire la queue pour échanger quelques mots et prendre des selfies avec lui”. De quoi amuser un élu macroniste qui n’aurait pas hésité à parler “d’effet groupie”.

Source: Lire L’Article Complet