Le 11 septembre 2001, Sarah Ferguson devait se rendre dans l’une des tours du World Trade Center pour assister à un événement caritatif.

Le 11 septembre 2001 restera à jamais ancré dans la mémoire collective. Neuf ans plus tard, les quatre-attentats-suicides perpétués à New York continuent de hanter les Américains, mais aussi une partie de l’opinion mondiale. En moins de deux heures, près de 3 000 personnes ont perdu la vie, faisant de ces attaques les attentats les plus meurtriers de l’histoire américaine. Sarah Ferguson, l’ex-épouse du prince Andrew et ancienne belle-fille de la reine Elizabeth II, aurait pu faire partie des victimes. En effet, la mère de Beatrice et Eugenie était à New York ce jour-là et devait justement se rendre au 101e étage de la tour nord du World Trade Center. Mais par un miracle, elle a pu échapper de peu à la catastrophe.

Prise dans le trafic new-yorkais, Fergie a eu 20 minutes de retard et n’a pas pu se rendre à temps à son rendez-vous. Elle était attendue pour un événement caritatif qu’elle avait organisé, “Chances for Children”, en hommage à un petit garçon touché par de graves brûlures à la suite… des attentats d’Oklahoma City en 1995. Ce petit retard lui a sauvé la vie. Une seconde chance que l’épouse du prince Andrew a su saisir. Je prends chaque minute comme une bénédiction et j’y travaille tous les jours. Quand vous regardez en avant trop vite, vous manquez l’instant présent. Avoir du recul est une très bonne chose”, racontait-elle au magazine Hello! en 2018.

Action en faveur des enfants défavorisés

Malgré la tragédie, Sarah Ferguson n’a pas abandonné ses multiples actions en faveur de la protection de l’enfance. Outre l’écriture de contes pour enfants, elle s’investit avec son association caritative, Street Child, dont le but est de venir en aide aux enfants défavorisés dans le monde qui n’ont pas accès à l’éducation. Une façon de rester en contact avec une jeunesse en souffrance. En 2019, l’oeuvre de bienfaisance avait vu ses dons exploser avec une levée de fonds de 3,1 millions d’euros. Pour le plus grand bonheur de Fergie.

Source: Lire L’Article Complet