Mythique figure du sport américain, dont le nom restera lié à son procès pour le meurtre de son ex-femme Nicole Brown, O.J Simpson est aujourd’hui un ex-détenu, âgé de 74 ans. Mais son passage en prison n’est pas lié à son procès pour meurtre, mais pour une affaire de vol.

Son procès est l’un des plus célèbres de l’histoire, mais ce n’est pas celui qui l’a envoyé en prison. O.J Simpson, l’ancien joueur de football américain, qui fête ce 9 juillet ses 74 ans a passé neuf ans de sa vie derrière les barreaux… pour vol et tentative d’enlèvement. Les faits se déroulent le 13 septembre 2007, près de vingt ans après le retentissant procès pour le meurtre de son ex-femme, et Orenthal James Simpson est à Las Vegas, initialement pour assister à un mariage. Mais il profite de son séjour dans la ville des casinos pour organiser la récupération musclée d’objets-souvenirs lui ayant appartenu, et dont le commerce est assez répandu. L’ancienne star du football considère que ces objets lui ont été volés, et entend alors les récupérer, quoi qu’il en coûte, avec l’aide de plusieurs de ses amis, et d’armes à feux.

Trois jours plus tard, il est arrêté, et sera libéré contre une caution de 125 000 dollars le 20 septembre. Son procès se tient en octobre 2008, et en décembre de la même année, il est finalement condamné à purger une peine de 33 ans de prison, pour vol à main armé, agression et tentative d’enlèvement. À la suite de sa condamnation, il est immédiatement incarcéré dans la prison de Lovelock, dans le Nevada. Le juge fixe une peine maximale de 33 ans, avec la possibilité de demander une liberté conditionnelle après avoir atteint l’âge de 70 ans.

“Un homme bon qui a fait une erreur”

Ce qu’il s’empressera de faire, dès qu’il en a la possibilité. Une des victimes du vol, Bruce Fromong, un des vendeurs impliqués dans la transaction frauduleuse, témoigne alors à l’audience de libération, et demande qu’il soit libéré : “Il est temps de lui donner une seconde chance. Il est temps pour lui de rentrer chez lui avec sa famille, ses amis. C’est un homme bon qui a fait une erreur”. Et le 1er octobre 2017, O.J Simpson est à nouveau un homme libre, après seulement neuf années en prison. S’il avait été acquitté lors de son procès au pénal en 1995, accusé du double meurtre de son ex-femme Nicole Brown et de son ami Ron Goldman, il a quand même été reconnu coupable de leurs morts. En 1997, il est condamné dans une procédure civile à verser 33,5 millions de dollars d’amendes aux familles des victimes, pour “faute ayant entraîné la mort“.

Crédits photos : Backgrid UK/ Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet