Alors qu’il apparaît de plus en plus évident qu’Elizabeth II n’est pas prête à céder son trône, Charles, qui fêtera ce samedi 14 novembre son 72ème anniversaire, n’a nullement l’intention de renoncer à son destin au profit de William et Kate, a prévenu l’historien Robert Lacey dans l’émission Good Morning Britain.

Il attend ce jour depuis sa plus tendre enfance. Et pourtant, certains espèrent voir le prince Charles renoncer au trône au profit de son fils, William. Une hypothèse à laquelle ne croit pas l’historien Robert Lacey, qui a fait part de ses doutes au micro de Good Morning Britain, dont le Daily Mail se fait l’écho.

Je ne pense pas qu’il renoncera à ce destin qu’il attend depuis si longtemps, a déclaré le spécialiste qui a récemment joué les consultants pour la 4ème saison de The Crown, diffusée à partir de ce dimanche 15 novembre sur Netflix, et qui se penchera sur le mariage du prince de Galles et de Diana. Si William et Kate, très “populaires“, font figure de chouchous du peuple britannique, Charles, qui de l’aveu même de Diana, n’avait “pas l’étoffe d’un roi“, semble prendre du galon, remplaçant de plus en plus souvent la reine au cours d’évènements officiels.

Charles, prêt à bien des sacrifices pour monter sur le trône

Si l’époux de Camilla Parker-Bowles a été contraint de représenter Elizabeth II à de nombreuses reprises depuis le début de l’épidémie de Covid-19, il est parfaitement conscient des sacrifices auxquels il devra consentir avant de monter sur le trône. Soumis à un certain de droit de réserve, l’actuel héritier n’aura d’autre choix que de renoncer à sa lutte pour la préservation de l’environnement, un combat qu’il mène depuis plusieurs décennies maintenant. Mais ce n’est pas tout ! Charles, qui souhaite réduire le train de vie de certains membres de la famille, sait qu’il va au-devant d’importantes frictions, lui qui est déjà bouleversé par le départ de son fils adoré, Harry. Une tâche ardue à laquelle le prince de Galles a eu toute une vie pour se préparer.

Crédits photos : BESTIMAGE

Source: Lire L’Article Complet