Ce dimanche 15 novembre, Laurence Boccolini a partagé un bouleversant témoignage sur un sujet fort, celui de l’infertilité.

C’est une Laurence Boccolini sans tabou et à coeur ouvert qui s’est livrée ce dimanche 15 novembre sur les réseaux sociaux. Habituée à faire part de ses émotions aux internautes ou à pousser des coups de gueule, l’ancienne animatrice de “Money Drop” et du “Maillon faible” s’est exprimée sur un sujet qui lui tient particulièrement à coeur : l’infertilité. En effet, l’heureuse maman d’une petite Willow aujourd’hui âgée de 7 ans avait révélé avoir connu plusieurs échecs lors de ses cinq tentatives de FIV (Fécondation In Vitro). 

Et ce dimanche 15 novembre est une date particulière pour Laurence Boccolini puisqu’il s’agit de la semaine de sensibilisation à l’infertilité. L’animatrice a publié le message suivant: “Enfin en parler. Enfin être à l’écoute. Lorsqu’en 2007, j’ai mis le point final au récit de mon histoire ‘Puisque les cigognes ont perdu mon adresse’ nous étions encore dans l’ère du tabou“, a-t-elle débuté.

Laurence Boccolini a poursuivi son bouleversant témoignage : “Il était si difficile de trouver son chemin entre les traitements, les déceptions, les larmes, les mots de réconfort qui n’arrivaient jamais, la violence de certains propos aussi bien dans l’entourage que dans le milieu médical, le manque d’information, le manque de références, le manque d’espoir, le ‘Manque’ absolu avec un grand M”.  Et de conclure sa publication avec empathie :  “J’espère qu’aujourd’hui, ceux et celles qui se trouvent confrontés à cette douleur peuvent avancer sur un chemin qui leur sera plus doux et plus éclairé que fut le nôtre. Je n’ai rien oublié de ces années. Je n’oublierai jamais ce qu’il a fallu traverser et rien ni personne n’effacera ces années de combat douloureux ou la tristesse et le sentiment d’injustice remplissaient les jours comme les nuits. Courage à ceux qui vivent cette situation. Je pense à vous“. Un message fort et chaleureux qui a reçu un écho ému auprès des nombreux fidèles touchés par ces mots intenses.

https://www.instagram.com/p/CHlFGsIpJGW/

Une publication partagée par laurence boccolini (@lolobocco)

T.L

Source: Lire L’Article Complet