Bientôt 2 ans que Johnny Hallyday nous a quitté et Larusso garde de leur collaboration un souvenir ému et intact. Dans les colonnes de Paris Match, elle raconte comment Laeticia Hallyday a oeuvré pour qu’elle chante avec le Taulier sur scène !


C’était en 1999. A l’époque, Larusso (Lætitia Serero de son vrai nom) faisait un carton dans les bacs avec son album “Simplement”, et les titres “Tu m’oublieras”, “On ne s’aimera plus jamais” et “Je survivrai”. Un succès tel qu’elle avait été invitée à chanter en première partie des concerts de Johnny Hallyday pour sa tournée d’été.

“J’adore Larusso”

Dans les colonnes de Paris Match, la chanteuse s’est confiée cette semaine sur les circonstances de son recrutement pour 42 dates qu’elle n’a jamais oublié. Et c’est grâce à Laeticia Hallyday, qui était alors mariée à Johnny depuis 3 ans, qu’elle avait décroché ce job inespéré, dit-elle.

Larusso avait été contactée en personne par le Taulier au téléphone. Elle rapporte : “En raccrochant, je me sens bizarre. Je suis loin de m’imaginer la leçon de vie que je vais recevoir grâce à la générosité de Johnny”. Et d’ajouter : “J’apprendrais plus tard que Johnny se trouve alors à Saint-Tropez autour d’une bonne bouffe avec Laeticia, Jean-Claude Camus son producteur et Franck. Et qu’ils cherchent un artiste pour assurer la première partie de la tournée d’été de la star”.

Et parce que dit-elle, “En France, tellement de choses importantes se décident à table”, les mots que Laeticia Hallyday aura pour elle seront clés. A propos de la maman de Jade et Joy, elle explique : “Quand mon nom est cité, Laeticia le saisit au vol”. Et elle déclare : “J’adore Larusso”. Pour Johnny, c’est décidé, il tient sa première partie.

“Il m’a tatoué quelque chose au coeur”

De là naîtra une belle amitié entre Johnny et sa protégée. Larusso se souvient : “On dîne, on déjeune ensemble. Je découvre un homme bienveillant, le contraire d’un blasé ou d’un égocentrique. Il connait le nom de tous les membres de l’équipe. Grâce à lui, sur scène, je n’ai peur de rien. Et vingt ans après, même si l’on ne s’est jamais revus, qu’il a disparu, il est toujours vivant. Il m’a tatoué quelque chose au coeur”.

Source: Lire L’Article Complet