Interviewée par BFMTV, ce mardi 14 septembre, Laeticia Hallyday a évoqué l’absence de Laura Smet et de David Hallyday à l’inauguration de l’esplanade à Paris, en l’honneur de leur père, mais aussi sa mauvaise réputation en tant que belle-mère.

Présente à l’inauguration de l’esplanade Johnny Hallyday et d’une statue installée à Paris, devant l’Accor Hotels, ce mardi 14 septembre, Laeticia Hallyday a accordé une interview à BFMTV. Auprès de nos confrères, la veuve du rockeur a évoqué cet hommage symbolique auquel elle a assisté, au côté d’Anne Hidalgo. Durant l’événement, deux personnalités se sont faites remarquer par leur absence. Il s’agissait de Laura Smet et de son demi-frère David Hallyday. L’occasion pour leur belle-mère d’évoquer leurs relations difficiles.

“C’est leur choix (…) et je le respecte. C’est juste triste. Je les ai invités personnellement et j’aurais adoré que David puisse chanter ‘Sang pour sang’ ce soir au concert. Je crois qu’il est en train de préparer une tournée et qu’il ne pouvait pas être là, mais c’est dommage. Ce sera pour une prochaine fois”, a d’abord déclaré la maman de Jade et de Joy. Questionnée par Yves Calvi au sujet du dialogue compliqué entre elle et ses beaux-enfants, Laeticia Hallyday a précisé que c’était “très difficile” et qu’ils ne se “parlaient que par [le biais de leurs] avocats”. La compagne de Jalil Lespert a également déploré le fait que ses filles “n’ont pas vu leur frère et leur sœur depuis quatre ans” et qu’elle a “souffert” de cette “image de méchante marâtre” véhiculée par la presse.

“Les choses changent”

“Il faut en tirer des grandes leçons et puis remercier aussi les gens qui nous ont abandonné, qui nous ont trahi… Ce sont de grandes déceptions, mais j’ai beaucoup de gratitude, finalement, pour eux parce que ça m’a appris aussi sur la nature humaine et sur moi-même aussi”, a développé Laeticia Hallyday, en faisant référence aux membres de son entourage qui ont préféré se ranger du côté de Laura Smet et David Hallyday concernant l’affaire de l’héritage laissé par leur père. “Johnny est plus là, donc les choses changent (…) On ne refait pas sa vie, on la continue. Qu’on essaye de la continuer avec dignité”, a-t-elle conclu, en précisant qu’elle “respecte les volontés de [s]on mari”.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias

Crédits photos : Capture écran BFMTV

Autour de

Source: Lire L’Article Complet