Ce dimanche 9 janvier, Omar Sy a décidé de soutenir la famille d’Olivier Dubois, journaliste français retenu au Mali, afin de le libérer. Sur Twitter, l’acteur s’engage et signe.

Un acteur engagé pour la liberté. C’est ce qu’a une nouvelle fois prouvé Omar Sy ce dimanche 9 janvier, en apportant son soutien au journaliste français Olivier Dubois, près de neuf mois après son enlèvement par un groupe djihadiste au Mali. Sur Twitter, l’acteur d’Intouchables a ainsi publié un message où il prend bel et bien position :  »Olivier est un fils, un frère, un ami et un père de 47 ans, il est le seul otage français au monde, depuis le 8/4/21. La situation est urgente. Merci pour lui ». Un tweet dans lequel il annonce aussi avoir signé la pétition lancée ce jeudi 6 janvier par la famille d’Olivier Dubois.

Le but de cette pétition, accessible sur le site Change.org : celui d’“alerter les citoyens français de la situation et d’interpeller les chefs d’États français et maliens sur son cas et demander sa libération’’, a écrit la famille de l’otage, qui déplore par ailleurs ne rien savoir sur ce qu’endure le journaliste : ‘’Cette absence d’information et ce silence sont insupportables au quotidien, alors que Olivier est en situation d’urgence’’, ont ainsi pointé du doigt sa mère mais aussi sa sœur, Canèle Bernard, et son conjoint. Une mobilisation qui va au-delà du cercle familial, puisque le journal Libération, pour qui Olivier Dubois travaillait régulièrement avant son enlèvement, critique lui aussi sur Twitter le manque “d’avancée significative’’ au sujet de la remise en liberté du journaliste.

J’ai signé la pétition pour la libération d'Olivier Dubois,
journaliste français.

Olivier est un fils,un frère,un ami et un père de 47 ans,

Il est le SEUL otage français au Monde, depuis le 8/4/21.
La situation est URGENTE.

Merci pour lui 🙏🏿 https://t.co/sSadbT4tPz

L’engagement sans faille d’Omar Sy pour défendre toutes les libertés

Omar Sy, compère de Fred Testot, s’est maintes fois illustré par ses engagements pour des causes qui lui sont chères, comme en 2017 quand il s’est rendu dans un camp de réfugiés rohingyas au Bangladesh pour participer à une campagne humanitaire en faveur de ce peuple opprimé. Une action qui vient souligner ce qu’il avait déclaré en février 2016 dans le Grand Journal sur Canal + : « Puisqu’on est tous citoyens, on a tous des responsabilités. On est aussi libres de prendre celles que l’on veut, ou ne pas en prendre du tout. Le mieux, c’est de faire pour les autres, et de faire ensemble surtout », avait-il alors déclaré. En joignant sa voix aux milliers des autres signataires de la pétition pour libérer Olivier Dubois, Omar Sy démontre que toutes celles et tous ceux qui travaillent chaque jour à nous informer méritent que leur liberté soit respectée.

Article écrit en collaboration avec 6Medias

Crédits photos : Panoramic / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet