Invitée sur les ondes de France Inter ce vendredi 11 juin, Kristin Scott Thomas s’est confiée sur son enfance difficile, marquée par les deuils. En effet elle a perdu son père et son beau-père à six ans d’intervalle, morts tous deux de la même manière.

Kristin Scott Thomas

On ne présente plus Kristin Scott Thomas. Révélée par la comédie Quatre mariages et un enterrement en 1994, elle a par la suite joué dans des films cultes tels que L’homme qui murmurait à l’oreille des chevaux, Mission Impossible ou encore Le patient anglais, qui lui a valu une nomination aux Oscars en 1997. Si elle est bien connue du public français, c’est aussi car elle est une grande amoureuse du pays de Molière, où elle a emménagé dans sa jeunesse. Peut-être pour fuir l’Angleterre, pays où elle née mais où elle a aussi vécu deux des plus gros drames de son existence. En effet comme elle l’a révélé dans l’émission d’Augustin Trapenard sur France Inter, ce vendredi 11 juin, elle a perdu son père puis son beau-père lorsqu’elle était enfant. Tous deux sont morts de la même manière, à six ans d’intervalle…

Kristin Scott Thomas a vécu deux drames dans l’enfance

Née à Redruth, une campagne d’Angleterre, Kristin Scott Thomas vivait une enfance paisible avec ses quatre frères et soeurs. Mais leur équilibre a basculé lorsque leur père Simon Scott Thomas, un pilote de la Royal Navy, est décédé accidentellement en 1964. Leur mère avait alors dû les élever seule tant bien que mal, avant de rencontrer un autre homme. Mais le sort s’est acharné une nouvelle fois sur cette famille devenue “chaotique“.

Il est décédé exactement de la même façon, dans un accident d’avion. Ils étaient tous les deux pilotes de chasse, et ils sont décédés tous les deux de la même manière. C’était six ans plus tard. Donc ma mère s’est retrouvée toute seule avec cinq enfants à charge, et c’était compliqué”, s’est souvenue avec émotion l’ex épouse de François Olivenne. Deux tragédies qui ne l’ont toutefois pas empêchée de devenir l’immense actrice qu’elle est aujourd’hui.

Source: Lire L’Article Complet