D’après le Daily Record, ce mardi 12 janvier, Kate Middleton et le prince William ont fait fi des avertissements des autorités écossaises, les sommant de renoncer à leur royal tour du mois de décembre 2020.

A propos de

  1. Kate Middleton

  2. William d’Angleterre

Leur image est à nouveau écornée. Futurs souverains du Royaume-Uni, Kate Middleton et le prince William ont pour tâche de montrer l’exemple, loin du parcours peu protocolaire de leurs homologues de Sussex. Mais selon les informations de ce mardi 12 janvier du tabloïd écossais The Daily Record, les Cambridge n’en ont fait qu’à leur tête. En effet, nos confrères révèlent que les époux ont fait fi des avertissements des autorités écossaises, ces dernières leur demandant de ne pas poursuivre leur royal tour du mois de décembre 2020, à deux reprises. Les parents du prince George, de la princesse Charlotte et du prince Louis s’étaient rendus à Édimbourg dans le cadre d’une tournée de Grande-Bretagne afin de remercier les efforts du personnel soignant à l’ère du coronavirus. Un paradoxe aux yeux de nombreux politiciens furieux qui ont condamné cette tournée, la jugeant “hautement irresponsable” et manquant “d’empathie.” Pour d’autres, elle n’était tout simplement pas respectueuse de l’environnement et onéreuse.

Pire encore, Kate Middleton et le prince William semblaient avoir oublié que, depuis le 20 novembre 2020, il est interdit de traverser la frontière séparant l’Angleterre et l’Écosse pour des raisons non-essentielles. Seule exception ? Celle de “voyager pour le travail ou de fournir des services bénévoles ou de bienfaisance.” Les voyages entre les autorités locales de niveau trois ou quatre sont tout aussi proscrits en Écosse. Le 12 novembre 2020, soit un mois avant le royal tour polémique, la Première ministre écossaise Nicola Sturgeon avait ainsi informé la famille royale de ces restrictions par le biais de son secrétaire John Somers. En vain. Une semaine plus tard, ce fut au tour de James Hynd, chef du cabinet, du parlement et de la gouvernance du gouvernement écossais, de s’en charger. Une deuxième tentative toute aussi infructueuse.

Les Cambridge en plein relâchement

Ils n’en sont pas à leur coup d’essai. Adeptes d’un comportement exemplaire durant les premiers mois de la crise sanitaire, Kate Middleton et le prince William ont fait preuve d’un relâchement choc, et non des moindres, à l’approche des fêtes de fin d’année (et après avoir oublié leurs masques de protection lors d’une rencontre avec Sir David Attenborough, 94 ans). Privés d’un Noël en famille, tantôt au côté de Sa Majesté Elizabeth II à Sandringham, tantôt auprès des parents de la duchesse de Cambridge, les tourtereaux se sont offerts une balade avec leurs trois enfants dans le Norfolk, en bafouant les restrictions sanitaires.

Pour endiguer la pandémie de coronavirus, le gouvernement britannique a interdit les rassemblements privés de plus de six personnes. Ce fut donc dans l’insouciance que le duc et la duchesse de Cambridge se sont baladés en compagnie du prince Edward, de Sophie de Wessex et de leurs deux enfants. Un rassemblement d’un total de neuf personnes. L’exécutif britannique a, depuis, interdit les réunions de plusieurs foyers et imposé un reconfinement national jusqu’à la mi-février 2021.

Crédits photos : Agence / Bestimage

Source: Lire L’Article Complet