Ce mardi 3 novembre, jour où les Américains se sont rendus aux urnes, Joe Biden a voulu saluer ses partisans réunis à Philadelphie. Mais alors qu’il prenait la parole pour présenter les membres de sa famille, le candidat démocrate a commis une nouvelle bourde, cette fois au sujet de son fils Beau, décédé en 2015…

C’est une séquence qui n’est pas passée inaperçue. Et qui a sans doute, une nouvelle fois, profité au camp Trump, qui n’a cessé de décrédibiliser le candidat démocrate durant la campagne présidentielle aux Etats-Unis. Ce mardi 3 novembre, alors que les Américains se rendaient justement aux urnes, Joe Biden est venu saluer quelques uns de ses électeurs réunis à Philadelphie. Mégaphone en main, le concurrent de Donald Trump a pris la parole… et s’est quelque peu emmêlé les pinceaux en ce jour d’élection. En premier lieu, il a présenté à ses partisans son fils Beau, mort d’un cancer du cerveau en 2015, en le confondant avec l’une de ses petites-filles.

“C’est mon fils Beau Biden que beaucoup d’entre vous ont aidé à élire au Sénat du Delaware”, a lancé le candidat démocrate à la foule… En plus d’évoquer son fils disparu, il faut savoir que Beau Biden n’a jamais été élu au Sénat. Ne se rendant visiblement pas compte de sa méprise, l’époux de Jill Biden a poursuivi en confondant cette fois deux de ses petites-filles. “Voici ma petite-fille Natalie”, a-t-il lâché, en prenant par les épaules Finnegan, la fille de Beau Biden. Après quelques secondes, Joe Biden s’est finalement rendu compte qu’il avait commis un impair et a tenté de réparer cette erreur : “Oh non attendez, je me suis trompé”, a-t-il rectifié, en demandant à la véritable Natalie de s’avancer.

Joe Biden introducing his granddaughter:

“This is my son Beau Biden who a lot of you helped elect to the senate in Delaware. This is my granddaughter, Natalie. Oh no wait, I got the wrong one.”pic.twitter.com/zYjGdA1iwt

Joe Biden n’en est pas à sa première gaffe

Ce n’est pas la première fois, depuis que la campagne présidentielle a débuté, que Joe Biden commet des erreurs sur les noms. Le soir du Super Tuesday, en mars dernier, le candidat démocrate de 77 ans avait confondu sa femme et sa soeur, avant de se corriger. Lors d’une allocution filmée, diffusée le 25 octobre dernier, il avait également oublié le prénom de son adversaire républicain.Quatre ans de plus avec George… George…”, avait-il déclaré dans une vidéo relayée sur la Toile. Beaucoup de ses supporters avaient tenté de justifier cette bourde, en expliquant que Joe Biden avait sans doute pensé à George W. Bush, qui a été président entre 2001 et 2009, ou à George H.W, qui a régné sur les Etats-Unis pendant quatre ans. A 77 ans, 78 fin novembre, il pourrait devenir le plus vieux président américain jamais élu.

Crédits photos : Zuma Press/Bestimage

Source: Lire L’Article Complet