Le 28 avril 2021, Jeanfi Janssens a annoncé une grande nouvelle : il a trouvé l’amour. Après des années de solitude, le comédien est au début d’une idylle qui a démarré dans un magasin de décoration qu’il fréquentait il y a quelques mois.

Jeanfi Janssens

Jeanfi Janssens n’a pas toujours eu le coeur heureux. Le comédien a vécu des relations très douloureuses. Certaines ont même laissé des traces. “Vous savez en amour, il y a toujours un bourreau et une victime. Eh bien moi, je suis toujours la victime et, en plus, mes petits copains se tirent avec mon fric, confiait-il à Télé-Loisirs en mars 2020. Le succès ne facilite pas les relations. Avant d’être connu du grand public, Jeanfi Janssens était steward. Un métier qu’il a quitté pour s’essayer à la scène. Son choix de vie n’a malheureusement pas aidé sa relation amoureuse de l’époque. Celui qui l’a laissé du jour au lendemain était un arnaqueur criblé de dettes, s’élevant à 100 000 euros.

Blessé profondément, Jeanfi Janssens a traversé par la suite un “désert sentimental”. Le 28 avril 2021, le comédien a annoncé une bonne nouvelle : il a bel et bien trouvé l’amour. “C’est un petit crush mais ne nous emballons pas. Vous savez, c’est étape par étape. Il ne faut pas brûler les étapes. On est encore dans la séduction, on apprend à se connaître, on découvre l’autre. On voit si on a des affinités”, a expliqué le comique sur l’antenne de RTL dans l’émission Les Grosses Têtes. Pour l’instant, celui qui a participé à Danse avec les stars n’a pas donné beaucoup d’informations sur l’identité de son bien-aimé. “Il tient un magasin… Il est gérant d’un magasin… fermé en ce moment. C’est comme qui dirait une grosse enseigne”, a-t-il précisé.

Coup de foudre au rayon déco

C’est dans ce magasin que le coup de foudre a eu lieu. Après s’être installé dans son nouveau bien immobilier, Jeanfi Janssens a voulu acheter de la décoration. Son compagnon l’a aidé à trouver l’inspiration… “C’est comme ça que je l’ai rencontré. Comme j’ai emménagé, j’avais besoin de petits objets de déco. C’est comme ça qu’on s’est rencontrés. Je tournicotais autour des rayons, je repassais, je repassais, je revenais l’après-midi en disant : ‘Oh, j’ai oublié une ampoule !’Et s’il n’en est qu’au début de cette relation, le comédien est optimiste. Laurent Ruquier lui a demandé, ironisant sur la fermeture des commerces “non essentiels” : “Ça veut dire qu’il n’est pas essentiel ?” Une question à laquelle il a répondu sans attendre : “Mais du coup, il l’est devenu pour moi”.

Source: Lire L’Article Complet