À l’occasion de la sortie du nouveau magazine de Patrick Sébastien, ce jeudi 26 août, Jamel Debbouze a accepté de se livrer sans filtre sur sa vie et est revenu sur le jour où il a appris qu’il avait perdu son bras.

Si aujourd’hui, tout sourit à Jamel Debbouze, le célèbre humoriste a fait face à de nombreux drames au cours de sa vie, et cela l’a rendu plus fort. À l’âge de 14 ans, il a été happé par un train et le frère de Nawel Debbouze a perdu l’usage de sa main droite. Un terrible accident qu’il a accepté de revivre lors d’une interview accordée à Patrick Sébastien à l’occasion de la sortie de son magazine Jeux vous aime. Interviewé par l’ancien présentateur de l’École des fans, le mari de Mélissa Theuriau est revenu sur ce drame et sur le moment où il a découvert qu’il avait perdu sa main.

“Le premier réflexe que j’ai quand le médecin me l’annonce, c’est de lui demander de me prêter un des stylos de couleurs qu’il a dans sa poche car tout de suite, je m’entraîne pour commencer à écrire de la main gauche”, a-t-il révélé, avant de poursuivre : “Comme si cet accident était un non-sujet. Finalement, il ne fallait pas que ce soit un sujet.” Les confidences de l’humoriste prouvent une fois de plus sa force de caractère et son courage.

Si Jamel Debbouze a appris à vivre avec, il a néanmoins dû tirer un trait sur sa grande passion de jeunesse : le football. Patrick Sébastien l’a donc interrogé à ce sujet : “Aurais-tu été plus heureux si tu étais devenu footballeur, ta passion première ?” Ce à quoi le père de deux enfants a répondu avec beaucoup d’humour : “Vocation ratée, tout ça à cause de mon ménisque ! Sinon j’aurais fait une carrière internationale ! Depuis mon accident, tout ce que je vis, c’est du bonus, du sursis.” À présent, cet humoriste, acteur et producteur est un homme comblé, tant sur le plan professionnel que personnel.

À voir également : Jamel Debbouze rend hommage à un journaliste disparu

S.S

Source: Lire L’Article Complet