Emmanuel Macron est apparu à la fin du journal de 20 heures de TF1, mardi 2 février, pour un entretien monté à la dernière minute. Une surprise telle que Jean Castex lui-même n’était pas au courant.

A propos de

  1. Emmanuel Macron

  2. Jean Castex

  3. Gaspard Gantzer

Ce mardi 2 février, Emmanuel Macron a donné une interview surprise, diffusée à la fin du journal de TF1. L’occasion de faire un point sur la crise du coronavirus, après avoir récemment décidé de ne pas reconfiner, et rappeler aux Français sa confiance en la capacité de l’exécutif à se “mobiliser pour freiner le virus“. Un entretien présidentiel qui aura surpris des millions de téléspectateurs mais aussi Jean Castex, comme le relate Le Parisien.

Si l’intervention n’a même pas été annoncée dans les titres du journal c’est que le chef d’Etat était alors occupé à piloter la réunion de mobilisation sur les vaccins à l’Elysée et que rien n’était alors prévu. Nos confrères précisent qu’une équipe télé avait été mise en place au cas où. Ce conseil avec les scientifiques et labos s’étant terminé assez tôt, Emmanuel Macron a donc décidé de prendre la parole à la fin du journal Gilles Bouleau. Résultat un entretien avec une seule caméra, un décor minimaliste mais surtout des ministres pris de court.

“On retrouve le Macron de la campagne”

Les ministres, eux, participaient à la visioconférence de Jean Castex et donc été totalement dépourvus, tout comme les journalistes, qui n’ont eu vent de la rumeur de cet entretien surprise seulement à 20h15. Une interview qui vient casser les codes, comme le souligne Gaspard Gantzer, ancien communiquant de François Hollande à l’Elysée et nouvelle recrue de Balance ton post sur C8. “On retrouve le Macron de la campagne, rapide, agile, sur le ballon, cassant les codes. Il ne s’embarrasse pas des convenances, au risque de bousculer les entourages politiques et les habitudes médiatiques“, décrypte-t-il.

Depuis le début de cette épidémie, Emmanuel Macron n’hésite d’ailleurs jamais à faire du hors piste. On se souvient de sa vidéo postée sur son compte Twitter, filmé en mode selfie, alors qu’il était isolé à la Lanterne après avoir été testé positif au Covid-19. Ou encore de sa réponse sur Facebook à une étudiante de Strasbourg qui avait crié son inquiétude sur les réseaux sociaux. Avec cette interview surprise, il montre une nouvelle fois cette capacité de communication mouvante et jamais figée.

Crédits photos : Stephane Lemouton / Bestimage

Source: Lire L’Article Complet