Les fidèles de “Demain nous appartient” vont bientôt découvrir un 1000e épisode évènement sur TF1. L’occasion pour Ingrid Chauvin de se confier à “Télé 7 jours”, où elle évoque les récentes péripéties vécues par son personnage et ses propres fragilités.

Elle promet un “scénario explosif“. Star de Demain nous appartient depuis 2017, Ingrid Chauvin est toujours fidèle à la série diffusée par TF1, où l’on verra un 1000e épisode très attendu le 26 août prochain. Un nouveau chapitre particulièrement ambitieux et “pas simple à tourner” pour la comédienne, qui a déjà connu quelques difficultés au moment de tourner la séparation de son personnage avec Alex (Alexandre Brasseur).

C’était l’intrigue la plus compliquée à tourner pour moi, et, pourtant, celle que j’ai préférée, confie-t-elle à Télé 7 jours. Je suis quelqu’un qui ne supporte pas le conflit. Il me fragilise. Il a donc fallu explorer un terrain que je ne connaissais pas et que je n’aimais pas. J’ai trouvé cela très paradoxal“, poursuit l’interprète de Chloé, qui aurait toutefois aimé jouer des scènes illustrant la suite de cette rupture : “Les auteurs ne peuvent pas satisfaire tout le monde en même temps“, reconnaît-elle.

Autre manque pour Ingrid Chauvin : les tournages avec Clément Rémiens, parti du feuilleton de TF1 l’année dernière. Et dont les débuts lui ont rappelé les siens. “Je me souviens de mon côté hyper fragile et sensible, avec un manque de confiance énorme, raconte-t-elle. Se retrouver en haut de l’affiche très jeune, c’est déstabilisant (…) Je me suis rendue malade, physiquement, avant certaines émissions de télévision. Je n’y arrivais pas. Parfois, cela m’a fait passer pour une personne hautaine, alors que je ne me sentais pas du tout légitime. Les gens s’imaginent que, parce que l’on est une héroïne à l’écran, on a la même assurance dans la vie. Pas forcément”, prévient la comédienne qui assume toujours ce manque de confiance : “Cela fait partie de ma personnalité, bien que je sois une femme, une maman et que j’avance à grands pas en âge ! (rires) Malgré l’expérience, la sensibilité prime toujours sur le reste“.

Ingrid Chauvin, maman épanouie

Ce qui n’empêche pas Ingrid Chauvin d’être totalement épanouie : séparée de Thierry Peythieu, le père de Tom, son fils de 5 ans, elle trouve sa vie de mère célibataire “extraordinaire. “Le fait de ne plus avoir de scènes à tourner avec Alexandre Brasseur a libéré énormément de temps que je peux passer avec mon fils. J’ai pu l’emmener à l’école le matin et le récupérer le soir, se réjouit la maman comblée. Depuis toujours, j’ai un lien incroyable avec lui, un lien qui se renforce d’autant plus maintenant. Je vis à son rythme et tant pis si je mange à 18h30 sur la table basse devant Gulli (rires). Le soir, il s’endort à côté de moi, sa petite main dans la mienne. Il est ma priorité“.

Crédits photos : Agence / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet