Les princes Harry et William se remettent différemment de la disparition du duc d’Édimbourg. Le duc de Cambridge et Kate Middleton cumulent les hommages, quand son frère enchaînent les attaques.

A propos de


  1. William d’Angleterre


  2. Kate Middleton


  3. Harry d’Angleterre

Deux salles, deux ambiances. Entre les deux frères, le fossé se creuse davantage. Un peu plus chaque jour. Au Royaume-Uni, le prince William et Kate Middleton jouent la carte du deuil, semble-t-il toujours affectés par la disparition du prince Philip. Les Cambridge sortent ainsi du silence, de temps à autre, pour remercier les admirateurs royaux qui leur apportent leur soutien en cette période de difficile. L’une d’entre eux a d’ailleurs partagé leur lettre sur son compte Instagram, avant d’être relayée par Hello! Magazine. “Le duc et la duchesse de Cambridge vous remercient pour vos aimables paroles suite à la mort du duc d’Édimbourg”, peut-on lire.

Dans ce même message, écrit sur du papier à lettres à bords noirs, le prince William et Kate Middleton ont ajouté : “Leurs Altesses Royales ont été incroyablement émus par les nombreux messages qu’ils ont reçus ces dernières semaines. Ils regrettent tous leur grand-père et arrière-grand-père bien-aimés, mais votre message a été très réconfortant en cette période difficile.” Leurs enfants, George, Charlotte et Louis, souffrent, eux aussi, de son absence. Mais le prince Harry, quant à lui, ne semble guère aussi attristé. De son côté, aux États-Unis, l’époux de Meghan Markle revit et ne manque plus une seule occasion de le faire savoir. Libéré de toute parole, le petit-fils de la reine Elizabeth II enchaîne les attaques contre sa famille, et se moque des qu’en-dira-t-on.

Le prince Harry se lâche !

Ses révélations dans son entretien explosif accordé à Oprah Winfrey n’étaient, en effet, que le début. Loin de ses fonctions royales, en Californie, le prince Harry ne regrette pas du tout d’avoir pris ses distances avec sa famille. Et pour cause, le père du petit Archie l’a comparée à un “zoo”. “On vit au zoo”, a-t-il ainsi déclaré face à Dax Shepard dans le podcast Armchair Exper, relaté par Gala ce jeudi 13 mai. Désormais, l’ancien militaire jouit de sa nouvelle vie sans craindre le regard des autres. Selon la journaliste Bryony Godon, il “ne vit plus dans la peur des répercussions d’exister en tant que lui-même”, a-t-elle estimé dans les colonnes du Telegraph. Pour autant, il semblerait que le prince Harry n’ait pas totalement tiré une croix sur sa famille. Son deuxième enfant, dont la naissance est prévue cet été, pourrait bel et bien les aider à faire un pas vers la réconciliation…

Article écrit avec la collaboration de l’agence 6Medias

Crédits photos : Agence / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet