Ce vendredi 7 août, le journal espagnol ABC a révélé où se trouve Juan Carlos Ier suite à son départ de l’Espagne. Le roi émérite a opté pour une destination lointaine mais pas inattendue.

Depuis l’annonce de son départ de l’Espagne en raison d’une accusation de corruption qui pèse contre lui, l’exil du roi Juan Carlos Ier était au cœur de toutes les spéculations. Ce vendredi 7 août, le journal espagnol ABC a soupçonné le roi émérite de s’être réfugié à Abu Dhabi. Selon le média, l’ancien roi de 82 ans serait parti de Vigo dans la matinée de ce lundi 3 août à bord d’un jet privé, entouré de quatre gardes du corps et d’un conseiller, avant d’atterrir sept heures plus tard dans un aéroport d’affaires de la capitale des Émirats-Arabes-Unis. S’il ne s’agissait alors que de soupçons, certains estimant que le père du roi Felipe VI d’Espagne avait pu se rendre au Portugal ou encore en République dominicaine, l’hypothèse a finalement été confirmée par le site d’informations espagnol NIUS. Sur son compte Instagram, ce samedi 8 août, ce dernier révèle une photo du principal concerné débarquant d’un avion ayant atterri à Abu Dhabi.

Une destination loin d’être inattendue puisque, comme le rappelait le journal ABC – cité par nos confrères de RTL – Juan Carlos Ier entretient “de bonnes relations avec les monarchies du Golfe.” Relation de confiance qui lui porte préjudice, puisque l’octogénaire est dans le viseur de la justice, soupçonné d’avoir reçu la somme de 100 millions de dollars de la part d’une fondation panaméenne appartenant à la monarchie d’Arabie saoudite. Mais si le pays qui l’a accueilli n’est désormais plus un secret, l’endroit où le roi émérite est hébergé reste un mystère. Dans un premier temps, nos confrères espagnols assuraient qu’il s’était rendu à un luxueux hôtel d’Abu Dhabi, une forteresse le protégeant des paparazzi, à savoir l’Emirates Palace. Toutefois, l’établissement avait rapidement démenti cette information. “Nous n’avons pas de client VIP”, a ainsi déclaré un manager à l’AFP.

View this post on Instagram

A post shared by NIUS (@nius.diario) on Aug 8, 2020 at 12:14am PDT

Séparé de sa bien-aimée

Prêt à quitter l’Espagne pour préserver le règne de son fils, plus d’un an après s’être retiré de la vie publique, Juan Carlos Ier a atterri seul à Abu Dhabi. En effet, son épouse, Sofia de Grèce, est restée au palais de la Zarzuela, à sa plus grande tristesse. Une situation inédite au sujet de laquelle le quotidien espagnol El Pais apportait plus de précisions, confiant que “la reine émérite maintiendra sa résidence dans le palais de la Zarzuela et poursuivra ses activités institutionnelles, ainsi que le travail de la fondation qui porte son nom.” Une épreuve faisant écho à d’anciennes souffrances, puisque la mère de Felipe Vi a déjà été confrontée à l’exil de son frère, le roi des Hellènes Constantin II.

Galerie: Cristina d’Espagne et son mari Iñaki, sorti de prison, réunis quelques jours (Purepeople)


Source: Lire L’Article Complet