Âgé de 66 ans, le prince Ernst August de Hanovre, chef de la dynastie allemande de l’une des plus grandes familles aristocratiques d’Europe, demande la révocation d’une donation effectuée à son fils de 37 ans, en 2004 et 2007. Les biens sont évalués par le père, également marié à la princesse Caroline de Monaco mais dont il s’est séparé en 2009, à environ cinq millions d’euros.

Le prince Ernst August de Hanovre a intenté un procès contre son fils, avec qui il est brouillé depuis des années, afin de récupérer notamment un vaste château siège de la famille des Welfes, a indiqué le tribunal de Hanovre mardi. “Depuis la fin de l’année 2020, une action en justice dans laquelle le prince Ernst August de Hanovre demande à son fils le prince héritier Ernst August de Hanovre de lui restituer le château de Marienburg et le domaine familial de Calenberg ainsi que le palais de Herrenhausen à Hanovre” a été lancée, a-t-il expliqué dans un communiqué. Aucune date n’a été donnée concernant une éventuelle audience ou décision de justice.

Âgé de 66 ans, le chef de la dynastie allemande de l’une des plus grandes familles aristocratiques d’Europe demande la révocation d’une donation effectuée à son fils de 37 ans, en 2004 et 2007. Selon le tribunal, il lui avait alors fait don de la propriété de Marienburg dans le cadre d’une succession anticipée. Cependant, il lui reproche d’avoir par la suite “gravement porté atteinte aux droits, aux biens et aux intérêts du plaignant” en tentant de faire passer les biens de la maison de Hanovre sous son entier contrôle en évinçant son père.

À lire : Le prince Ernst August junior vend le château de Marienburg, fief des Hanovre

Un euro symbolique

Les biens sont évalués par le père, également marié à la princesse Caroline de Monaco mais dont il s’est séparé en 2009, à environ cinq millions d’euros. Son fils estime ces allégations fausses et sans fondement mais n’a pas voulu commenter les détails par égard pour sa famille et “aussi pour protéger mon père”, a-t-il déclaré à l’agence allemande dpa.

A l’origine, le fils voulait céder l’ancienne résidence d’été des Welfes, un château fort de style médiéval du XIXe siècle, pour un euro symbolique à la commune. Mais après l’opposition de son père, l’accord négocié avec le gouvernement du Land de Basse-Saxe est tombé à l’eau. Depuis, c’est une fondation qui gère le château de style néo-gothique, devenu un haut lieu du tourisme en Allemagne, partiellement ouvert à la visite en tant que musée.

Le prince Ernst August de Hanovre est en conflit depuis plusieurs années avec son fils qu’il soupçonne de vouloir dilapider les biens en Allemagne de la famille, en particulier des terres et forêts en Basse-Saxe. Ce dernier ne l’avait pas invité lors de son mariage en 2017 avec la créatrice de mode russe Ekaterina Malysheva.

Source: Lire L’Article Complet