Alors qu’Éric l’auvergnat de L’amour est dans le pré, saison 15, annonçait au bilan que Sylvie avait fait son grand retour à la ferme, le couple n’a finalement pas tenu le choc malgré l’absence des caméras…

  • Eric l'Auvergnat – L'amour est dans le pré 15

C’est une désillusion de plus pour l’agriculteur… peut-être celle de trop. Lundi 7 décembre 2020, Éric l’auvergnat annonçait à Karine Le Marchand que sa prétendante Sylvie était de retour dans sa vie. Une très bonne nouvelle pour le grand célibataire qui avait eu le cœur brisé de voir son coup de cœur prendre ses cliques et ses claques. En effet, après plusieurs jours passés à la ferme, cette dernière avait décidé de rebrousser chemin, confiant à Éric qu’elle ne ressentait rien d’autre que de l’amitié pour lui. Très ému, l’éleveur de vaches avait tenté de dissimuler ses larmes sur le quai de la gare, laissant les téléspectateurs meurtris, tout comme Fred et Pierre dans leur canapé. À la grande surprise de tout le monde, lors du bilan, Éric était de nouveau accompagné de sa chère Sylvie ! Alors depuis, que s’est-il passé ?

“J’étais déçu… Je l’ai sentie très distante avec moi”

Serait-ce parce que l’agriculteur a appelé sa compagne Cathy au lieu de Sylvie lors du bilan ? Apparemment non… Interrogé à ce sujet par nos confrères de Télé Loisirs, Éric l’auvergnat a fait des révélations désolantes au sujet de son couple : Ça n’a finalement pas marché entre nous. Lorsqu’elle est partie de chez moi après le bilan, j’étais un peu déçu”, a-t-il confié. Et pour cause, dès son retour au domicile d’Éric, celui-ci sent que quelque chose ne tourne pas rond : “Je l’avais sentie très distante avec moi, malgré l’absence de caméras. Sylvie était toujours dans la retenue”, a-t-il expliqué, affligé.

Pour Éric, le passé de Sylvie l’aurait empêchée de s’imaginer en couple, au point de fermer son cœur à double tour : “C’est peut-être à cause de ses histoires sentimentales du passé qui lui avait laissé quelques traces…” En attendant, pas d’inquiétude, les deux célibataires ont tenu à rester amis quoi qu’il en soit : Nous sommes toujours en très bons termes. On se téléphone, c’est une personne charmante et nous nous reverrons avec plaisir C’est de bonne guerre !

Source: Lire L’Article Complet