Ce lundi 9 mai 2022, la journaliste politique Alison Tassin a révélé sur Twittier qu’Emmanuel Macron aurait déjà choisi le nom de son futur Premier ministre. Une information qui, jusqu’à présent, n’était pas encore confirmée…

Emmanuel Macron doit faire un choix. À savoir : celui de son futur Premier ministre. Et depuis quelques jours, cette décision est sur toutes les lèvres. Seulement, même si le chef d’État a exprimé son souhait d’élire une personnalité féminine à ce poste tant convoité, force est de constater qu’il aurait, dans le cadre privé, déjà choisi le nom de celui ou celle qui va succéder à Jean Castex.

« En effet, ce lundi 9 mai 2022, la journaliste politique Alison Tassin a dévoilé une information de taille : le président de la République connaîtrait déjà l’identité de son futur Premier ministre. « Emmanuel Macron connait-il le nom de son Premier ministre ? La réponse est oui !« , a-t-elle d’abord révélé sur son compte Twitter, avant de partager une confidence qui se fait entendre dans les couloirs de l’Élysée. « Oui, je sais mais ce n’est pas ici que je vais le dire, ni maintenant« , aurait annoncé le président de la République, avant de poursuivre : « On a le droit d’avoir de la suite dans les idées mais en bon ordre. » Preuve que le nom du futur remplaçant de Jean Castex sera bien dévoilé ? Affaire à suivre…

[email protected] connait-il le nom de son Premier ministre ? La réponse est oui !
« Oui, je sais mais ce n’est pas ici que je vais le dire, ni maintenant. On a le droit d’avoir de la suite dans les idées mais en bon ordre » @TF1Info pic.twitter.com/EYkawP6egM

>> PHOTOS – Emmanuel Macron bien entouré au stade de France : son frère Laurent et les petits-enfants de Brigitte à ses côtés

Emmanuel Macron est « dans une colère noire« 

Choisir le nom du Premier ministre n’est pas de tout repos. Depuis sa réélection, le 24 avril dernier, Emmanuel Macron doit faire face aux nombreuses fuites qui circulent dans la presse. En effet, d’après les révélations faites par le Point, le 6 mai dernier, le chef du gouvernement envisagerait une personnalité attachée « à la question sociale, à la question environnementale et à la question productive » et « si possible une femme« . Cependant, il n’aurait pas apprécié le fait que certains noms soient divulgués sur la Toile…

Comme l’a rappelé le média, « Véronique Bédague, dirigeante du groupe immobilier Nexity et ancienne directrice de cabinet de Manuel Valls à Matignon, [avait] été approchée par le secrétaire général de l’Élysée Alexis Kohler« . Ensuite, « quelques jours plus tard, c’est Valérie Rabault, la patronne des députés socialistes, qui [avait affirmé] auprès de BFMTV avoir refusé Matignon« . Des fuites qui auraient « plongé le président dans une colère noire. »

Crédits photos : Jacques Witt/Pool/Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet