Le prince Philip est décédé à l’âge de 99 ans, le 9 avril dernier. Avant sa mort, le duc d’Edimbourg avait passé un accord avec la reine Elizabeth II.

Prince Philip

Elizabeth d’Angleterre

Le 9 avril dernier, la mort du prince Philip a été annoncée par le palais de Buckingham. 73 ans après avoir épousé la reine Elizabeth II, le duc d’Edimbourg a rendu son dernier souffle au château de Windsor, auprès de Sa Majesté. Il avait 99 ans et allait fêter son centième anniversaire le 10 juin. Immédiatement après l’annonce du décès du prince Philip, le Royaume-Uni est entré dans une période de deuil national. Au fil des jours, les membres du clan Windsor ont rendu hommage au duc. Et c’est le prince Charles qui a ouvert le bal depuis les marches de Clarence House, en partageant sa peine à la suite de la mort de son “cher papa”. Un message bouleversant, suivi de ceux de Kate Middleton et du prince William, sans oublier ceux du prince Edward et de son épouse Sophie de Wessex. Le prince Harry, de son côté, a posté une banderole en l’honneur de son grand-père sur le site de sa fondation Archewell. En revanche, la reine Elizabeth II est restée silencieuse, du début à la fin.

Les obsèques du prince Philip

Une semaine après la mort du prince Philip, les membres de la famille royale britannique se sont retrouvés à la chapelle Saint-Georges de Windsor pour ses obsèques. Seules trente personnes ont été autorisées à participer à la cérémonie, à cause de la crise sanitaire. Le prince Harry avait fait le voyage depuis les Etats-Unis sans Meghan Markle, tandis que trois proches de la famille allemande du duc d’Edimbourg étaient présents. Conformément au souhait de son époux, ce n’est pas une cérémonie nationale qui a été rendue au défunt mais une cérémonie militaire. Des soldats ont porté son cercueil, déposé sur un Land Rover spécialement dessiné par ses soins. La reine Elizabeth II, de son côté, suivait le cercueil dans sa voiture privée, auprès de sa dame de compagnie. Et le moment le plus déchirant de la cérémonie est arrivé lorsque Sa Majesté s’est assise seule dans la chapelle Saint-Georges, le regard baissé face au cercueil de son époux. Dans son sac à main, la veuve avait glissé des objets représentant leur histoire d’amour. Et c’est tout. Pas la moindre déclaration. Fidèle à sa maxime : “Never complain, never explain”, la reine n’a jamais laissé poindre la moindre émotion.

https://www.instagram.com/p/CNx24x6HIH-/

A post shared by The Royal Family (@theroyalfamily)

Un bel hommage

Un geste glacial pour certains, qui a pourtant une signification toute particulière à en croire le Daily Mail. D’après le journaliste Richard Kay, la reine Elizabeth II et le prince Philip avaient passé un “accord secret si l’un devait mourir avant l’autre“. “Celui qui reste peut pleurer, mais pas trop longtemps afin qu’il puisse profiter de la vie qui lui reste, a expliqué l’expert royal. Un pacte que semble respecter la reine, qui est plusieurs fois apparue en public depuis la mort de son époux. Et à chaque fois, elle avait le visage illuminé par un sourire. Le plus bel hommage qu’elle pouvait rendre au prince Philip.

Source: Lire L’Article Complet