Le journaliste Michael Bender publie un nouveau livre, Frankly, we did win the election, dont le Daily Mail a publié quelques extraits le mardi 13 juillet 2021. Il explique ce qui provoquait de nombreuses disputes entre Donald et Melania Trump à la fin du mandat de l’ancien Président.

  • Melania Trump
  • Donald Trump

Le mercredi 20 janvier 2021, Donald et Melania Trump quittaient la Maison Blanche après la fin du mandat du 45e Président des États-Unis. La fin d’un cauchemar pour l’ancienne top-modèle slovène ? C’est ce qu’affirmait en tout cas le lundi 12 juillet 2021 le Daily Mail, qui citait un extrait du livre de Michael Bender, intitulé Frankly, we did win the election. Si les rumeurs de mésentente au sein du couple Trump ont la peau dure depuis l’élection du milliardaire au poste de Commander in chief en novembre 2016, le journaliste, correspondant à la Maison Blanche, raconte ainsi dans son récit que la maman de Barron ne supportait plus les soirées à répétition organisées par son époux vers la fin de son mandat. Rappelons-le, cette période coïncidait avec le moment le plus critique de la crise sanitaire : “Si ça n’avait tenu qu’à elle, il n’y aurait jamais eu de fêtes à la Maison Blanche durant cette période”. Pire : Melania aurait même tenté de saboter l’organisation d’une réunion très importante pour les Républicains au mois de septembre 2020, la Rose Garden Party, et aurait réussi à convaincre son mari de limiter le nombre de convives à 200 alors qu’il avait planifié 1000 invitations. “L’utilisation constante de la Maison Blanche à des fins manifestement politiques l’a également mise mal à l’aise”, ajoute ainsi l’auteur.

Un pacte scellé entre Donald et Melania Trump pour sauver les apparences ?

Malgré leurs nombreux points de désaccord, Donald et Melania Trump auraient décidé de se donner une nouvelle chance et de passer l’été ensemble, sur la côte Est des États-Unis. Comme le révélait People le mercredi 7 juillet 2021, l’ancienne First Lady aurait accepté de quitter la Floride, où elle était installée depuis le mois de janvier 2021 avec son fils Barron, pour le New Jersey, où Donald Trump prépare l’élection de mi-mandat. Un pacte qui lui laisserait le champ libre pour faire ce qu’elle souhaite de son temps libre tout en donnant l’illusion que son mariage est toujours à flot : “Trump est d’accord avec ça tant qu’elle est heureuse et qu’elle le laisse tranquille. Tant qu’elle se montre quand il le faut, tout lui va”.

Source: Lire L’Article Complet