Le torchon brûle entre Marion Maréchal Le Pen et sa tante Marine Le Pen à cause de certains remodelages effectués au coeur de l’été. Sur BFMTV, un journaliste politique a raconté les dessous de leur brouille.

Si on désire être dans une démarche de rassemblement, il faut déjà qu’un certain rassemblement vive en interne“. Avec ces mots lâchés dans le Figaro ce samedi 12 septembre, Marion Maréchal Le Pen attaque clairement les récents choix de sa tante, Marine Le Pen. En effet, la patronne du Rassemblement National a évincé certains proches de sa nièce des instances du RN durant l’été et ça ne passe pas. Ces “remodelages” sont la cause, voire le “facteur aggravant“, des prises de paroles de Marion Maréchal Le Pen dans les médias, argue un chroniqueur de BFMTV.

Invitée de BFMTV ce mardi 15 septembre, celle qui avait annoncé son départ du monde politique après la présidentielle de 2017 ne s’est pas privée de commenter ces nouveaux aménagements. Benjamin Duhamel, journaliste politique de la chaîne d’information estime même que “Marion Maréchal appuie là où ça fait mal“. Et précise : “Quand elle explique que Marine Le Pen ne peut pas gagner seule, elle pose encore une fois le sujet sur la capacité d’une candidate populiste à réunir au second tour les 50 + 1 voix qui permettraient de gagner. Or, jusqu’à aujourd’hui, ce doute-là persiste.” L’heure de la bonne entente entre tante et nièce appartient-elle au passé ?

La main tendue de Marine Le Pen

Si Marion Maréchal Le Pen passe à l’offensive, sa tante préfère lui tendre la main. “Qu’elle revienne travailler avec nous. Elle verra le travail que nous avons fait,” a confié la fille de Marine Le Pen sur LCI ce dimanche 13 septembre. Une proposition qui pourrait être acceptée ? Non, d’après les mots du Monde. “Une bravade, davantage qu’une main tendue“, affirme-ton. Toujours est-il que Marion Maréchal Le Pen a assuré qu’elle ne souhaitait pas être candidate en 2022.

Crédits photos : AGENCE / BESTIMAGE

Source: Lire L’Article Complet