Ce 18 février, Cyril Hanouna a annoncé que Isabelle Balkany rejoignait l’équipe de Balance ton post. Au cours de l’émission, la femme de Patrick Balkany est revenue sur sa tentative de suicide…

“Je suis fatiguée et comme c’est la fête du travail, je vais en profiter pour faire une grosse sieste…” Ce sont les mots qu’avait écrit Isabelle Balkany sur son compte Twitter quelques heures avant que ne soit annoncé sa tentative de suicide. C’était il y a deux ans à la veille de l’ouverture d’un procès pour “fraude fiscale et blanchiment de fraude fiscale aggravée” qui visait le maire de Levallois et son adjointe.

“La goutte d’eau qui fait déborder le vase”

Ce 18 février, tandis que la femme politique finalement condamnée en justice a décroché un poste autour de la table de chroniqueurs de Cyril Hanouna, dans Balance ton post, (qu’elle commencera dans 2 semaines), elle s’est confiée sur ce qu’elle a traversé.

Elle qui assure aujourd’hui “Je vais mieux” est revenue sur les raisons qui l’ont poussé à avaler une grande quantité de médicaments. Elle a expliqué que l’histoire était “complètement anecdotique”. Elle s’est souvenue que le 1er mai 2019, un incident s’était produit alors qu’elle faisait des courses dans un supermarché.

Ce jeudi soir, elle a expliqué : “Un monsieur âgé que je ne connais pas du tout, pousse son caddie vers moi, et qui me dit : “Espèce de vieille pute ! Voleuse !’ Il m’insulte… Comme il était plus âgé que moi, je n’ai pas réagi”. Et d’avouer : “Quelque part, ça a été la goutte d’eau qui fait déborder le vase. Ajoutez à cela la fatigue, les nuits sans dormir, l’inquiétude pour Patrick etc…”

“Ils m’ont sauvé”

Hospitalisée en unité psychiatrique, Isabelle Balkany s’est également confiée sur cette expérience qui lui a beaucoup appris. Elle a raconté : “Les patients de l’hôpital étaient de jeunes addicts. Je ne connaissais pas les addictions. J’étais toute la journée avec eux et finalement, voyez-vous, il faut s’occuper des autres pour ne pas s’occuper de soi”. Et de conclure : “C’est une phrase idiote que je vous dis, mais c’est vrai, ils m’ont sauvé. Je suis toujours en contact avec eux, ils sont formidables”.

Source: Lire L’Article Complet